Publié

Octobre 2022: records de chaleur en vue

Projection de températures pour Genève - octobre 2022 [Daniel Aerbersold - Météosuisse]
Projection de températures pour Genève - octobre 2022 [Daniel Aerbersold - Météosuisse]
Une douceur inhabituelle s'est installée depuis le début du mois et cela devrait continuer ces prochains jours. Selon les dernières projections de Météosuisse, des record de chaleur pourraient être battus sur l'ensemble du mois.

La présence des hautes pressions associée à des courants de Sud/Sud-ouest nous amènent un temps ensoleillé et doux depuis le début du mois. Les températures ont atteint dimanche 25.3°C à Delémont, 25.1°C à Fribourg, 24.2°C à Genève, 23.7°C à Sion et à Pully ou encore 20°C à la Chaux-de-Fonds.

Sur la première quinzaine du mois, la plupart des stations de mesures affichent des excédents thermiques compris entre 1.5°C et 2.5°C. L’ensoleillement est également au-dessus de la norme.

Les projections faites par Météosuisse montrent qu’octobre 2022 pourrait bien devenir le plus chaud depuis le début des mesures: à Neuchâtel, par exemple, l’excédent thermique pourrait atteindre entre 3.0°C et 4.7°C d'ici à la fin du mois (voir ci-dessous), la probabilité de battre un record étant de 98% ! Le record actuel date de 2006, avec un excédent de 2.7°C.

Projection de températures pour Neuchâtel- octobre 2022 [Fabien Gehret - Météosuisse]Projection de températures pour Neuchâtel- octobre 2022 [Fabien Gehret - Météosuisse]

Des records pourraient également être battus dans les autres stations de Suisse-romande, comme à Sion, Pully ou à Genève. Les régions de moyenne altitude sont également concernées, à la Chaux-de-Fonds, l’excédent devrait être compris entre 2.3°C et 4.8°C. La probabilité de battre un record est de 90%.

Projection de températures pour Genève, Sion et la Chaux-de-Fonds - octobre 2022 [Jean-Sébastien Stegen - Météosuisse]Projection de températures pour Genève, Sion et la Chaux-de-Fonds - octobre 2022 [Jean-Sébastien Stegen - Météosuisse]

Phénomènes de redoux plus marqués depuis une vingtaine d’années

Les situations de temps stable associé à un redoux ont tendance à augmenter en octobre, depuis le début du XXIème siècle, les différences sont assez nettes avec la fin du XXème siècle.

La température moyenne nationale est ainsi passée à 6.5°C pendant la période climatique 1981-2010 à 6.7°C pendant la période 1991-2020 (voir ci-dessous), contre 4.4°C à la fin du XIXème siècle. On note en passant que les cinq mois d’octobre les plus chauds appartiennent à la période 1991-2020.

Températures: moyenne nationale suisse pour un mois d'octobre de 1864 à 2021 [Delphine Scheidegger - Météosuisse]Températures: moyenne nationale suisse pour un mois d'octobre de 1864 à 2021 [Delphine Scheidegger - Météosuisse]

Le graphique ci-dessous montre le nombre de journées avec une température maximale égale ou supérieure à 20° à Genève pour les mois d’octobre de 1864 à 2020. La variabilité d’une année à l’autre est assez importante mais la moyenne est passée à 5,15 jours sur la période climatique 2000-2020, alors qu’elle est inférieure à 4 jours sur la période 1980-2000. Le mois d’octobre 1921 sort du lot avec 15 journées à plus de 20°.

Nombre de journées à 20 degrés et plus en octobre à Genève de 1864 à 2021 [Cristina Fedele - Nombre de journées à 20 degrés et plus en octobre à Genève de 1864 à 2021]Nombre de journées à 20 degrés et plus en octobre à Genève de 1864 à 2021 [Cristina Fedele - Nombre de journées à 20 degrés et plus en octobre à Genève de 1864 à 2021]

Toujours à Genève, l’ensoleillement au mois d’octobre a augmenté de manière significative entre la période 1980-2000 et la période 2000-2020 (voir ci-dessous). Un record a même été enregistré en 2017, avec 200h. Le précédent record datait de… 1921 avec 184 heures.

Ensoleillement à Genève pendant un mois d'octobre de 1864 à 2021 [Cristina Fedele - Météosuisse]Ensoleillement à Genève pendant un mois d'octobre de 1864 à 2021 [Cristina Fedele - Météosuisse]

Soleil souvent présent en octobre

Si le mois de septembre se caractérise souvent par un temps d’Ouest humide, les hautes pressions reviennent assez volontiers en octobre; les redoux sont également assez fréquents.

Ces situations de temps stable et relativement doux ne se produisent pas toutes les années mais les chances de retrouver le soleil augmentent de manière significative vers la mi-octobre. Sur la période allant de 1901 à 2007, les chiffres montrent ainsi que du 12 au 14 et du 16 au 17 octobre, les chances d’avoir une belle journée sont proches du 50%.

La fin du mois a également de bonnes chances d’être ensoleillée, notamment la période du 25 au 28. La période allant du 19 au 24 est quant à elle, souvent marquée par la grisaille.  Il y a cependant une exception avec la journée du 22 qui, dans le 50% des cas s’accompagne également de bons moments de soleil. Surprenant mais les chiffres sont formels…

Philippe Jeanneret, avec le concours de Didier Ulrich de Météosuisse.

Publié