Modifié

Tornades du 10 décembre : évènement exceptionnel à plus d’un titre

Zones touchées par les tornades du 10-11 décembre 2021 - Dégâts sur la localité de Mayfield [Jordan Davis - CNN]
Zones touchées par les tornades du 10-11 décembre 2021 - Dégâts sur la localité de Mayfield [Jordan Davis - CNN]
Pas moins de 38 tornades se sont formées sur l’Est des États -Unis entre le 10 et le 11 décembre, faisant plus de 94 victimes selon les derniers bilans. Et pourtant, les tornades n’ont pas la réputation d’être si fréquentes au mois de décembre. L’intensité et la trajectoire de celle qui s’est abattue sur la localité de Mayfield a par ailleurs surpris les spécialistes. Voici pourquoi :

Le mois de décembre n’est pas spécialement propice aux tornades sur le territoire des États-Unis. Selon les chiffres de la NOAA, 24 évènements ont été recensés en moyenne pendant ce mois entre 1991 et 2010. Certaines années, aucune tornade n’est signalée, comme par exemple en 1963. Mais parfois les chiffres explosent, comme en 1982 avec 97 cas sur l’ensemble du mois ou encore 2002 avec 98 cas (voir graphique ci-dessous).

Nombre de tornades aux Etats-Unis pendant un mois de décembre de 1950 à 2020 (moyenne en rouge) [Jordan Davis - NOAA]Nombre de tornades aux Etats-Unis pendant un mois de décembre de 1950 à 2020 (moyenne en rouge) [Jordan Davis - NOAA]

Avec 38 tornades, 2021 se situe bien au-delà de la moyenne, d’autant que ces dernières ont été recensées sur 24 heures seulement.  Pour trouver un événement aussi violent, il faut remonter à décembre 1982, avec 44 tornades en 36 heures.

Record de distance battu

Pendant cette même nuit du 10 au 11 décembre, l’une de ces tornades a parcouru une distance d’environ 358 km. Elle a par ailleurs circulé sur le Missouri, le Tenessee, l’Arkansas et le Kentucky, soit quatre États au total (voir illustration ci-dessous). C’est elle également qui s’est abattue sur la ville de Mayfield, faisant plus de 80 victimes. Pour rappel, la distance moyenne parcourue par une tornade est de 6 km.

Trajectoire de la tornade de Mayfield entre le 10 et le 11 décembre 2021 [Alex Schueth/Washington Post]Trajectoire de la tornade de Mayfield entre le 10 et le 11 décembre 2021 [Alex Schueth/Washington Post]

Si les relevés sur le terrain le confirment, il s’agirait de la plus grande distance jamais parcourue par une tornade aux États-unis, selon la chaîne de télévision NBCnews. Le précédent record date de 1925 avec 352 km parcourus. A titre de comparaison, cette tornade aurait pu traverser la Suisse d’Ouest en Est (348 km). Elle aurait même pu faire quelques kilomètres sur l’Autriche.

Intensité des tornades à confirmer mais probablement F4 sur l'échelle de Fujita

Certains médias parlent de vents à plus de 400 km/h mais l’intensité de la tornade qui a circulé sur la localité de Mayfield doit encore déterminée par les spécialistes du Nationel Weather Service américain. Les premières analyses des dommages au sol portent à croire qu’il s’agit d’un événement de catégorie 4 ou 5 sur l’échelle de Fujita.

Dégâts à Mayfield le 11 décembre 2021 (à gauche). Dégâts occasionnés par une tornade classée en F4 sur l'échelle de Fujita (à droite). [RTS/Wikipedia]Dégâts à Mayfield le 11 décembre 2021 (à gauche). Dégâts occasionnés par une tornade classée en F4 sur l'échelle de Fujita (à droite). [RTS/Wikipedia]

Au-delà du fait des bâtiments en dur aient été totalement détruits, les images des dégâts observés le 11 décembre montrent de grandes similitudes avec celles d’autres évènements classés dans cette catégorie (voir ci-dessus). A noter que pendant le même épisode, 27 wagons d’un train ont déraillé à Earlington, non loin de Mayfield, un wagon citerne se trouvant déplacé à 70 mètres des voies. Des débris ont même été observés à environ 10'000 mètres au-dessus du sol !

Nombreux facteurs propices à des événements violents

La formation de nombreuses tornades entre le 10 et 11 décembre dernier, s’explique par le passage d’un front froid accompagné de contraste thermiques assez marqués de part et d’autre. Alors que les températures au sol ne dépassent guère le 0°C entre l’Est du Nevada et le Minnesota, il fait parfois 30°C au Texas. De l’air chaud et humide a également tendance à remonter depuis le golfe du Mexique vers l’Est des États -Unis.

Températures à 850 hPa (1500m) et position du jet stream sur les Etats-Unis le 10 décembre 2021 [Jordan Davis - GFS/Meteociel]Températures à 850 hPa (1500m) et position du jet stream sur les Etats-Unis le 10 décembre 2021 [Jordan Davis - GFS/Meteociel]

Les courants d’Ouest s’accompagnent par ailleurs d’un jet-stream bien marqué en altitude, atteignant les 250 km/h sur le centre des États -Unis, synonyme de phénomènes, la présence de ce dernier favorise la formation des orages violents.

Signature classique à ce genre d’événement, la présence d’une zone en forme de crochet situe (Hook echo en anglais) sur les images radar, juste à gauche du secteur où il n’y a pas de précipitations (voir ci-dessous). C’est là que ce se trouve le vortex à partir duquel les vents s’organisent.

Image radar de Mayfield le 10 décembre 2021 à 21h30 locales [Weatherus.com/wikipedia]Image radar de Mayfield le 10 décembre 2021 à 21h30 locales [Weatherus.com/wikipedia]

La situation est d’autant plus explosive que le passage entre l’air chaud et l’air froid se passe dans un délai extrêmement bref. Exemple parmi d’autres, dans la localité de Knoxville dans le Tennessee, la température est passée de +22°C à -1°C en l’espace de quelques heures seulement.

Philippe Jeanneret

Publié Modifié