Modifié

COVID-19 : selon une étude, la préparation aux catastrophes naturelles peut aider les entreprises

Enseigne fermée aux Etats-Unis en raison de la pandémie [Pixabay/Queven - NOAA]
Enseigne fermée aux Etats-Unis en raison de la pandémie [Pixabay/Queven - NOAA]
Une étude menée aux États-Unis par la National Institute of Standards and Technology (NIST) en collaboration avec la NOAA, montre que la préparation aux catastrophes naturelles a aidé les entreprises dans la crise du COVID-19. Le télétravail et la gestion des réserves financières apparaissent comme les facteurs-clé.

A l’instar du Vieux Continent, la crise du COVID-19 a eu un impact social et économique important aux Etats-Unis, faisant passer à la trappe ou mettant en danger des millions d'emplois. L’avènement de catastrophes naturelles, comme l’ouragan Laura en août dernier a également soumis les entreprises à rude épreuve.

Pour connaître les stratégies et les expériences des entreprises face à cette double menace, les chercheurs du National Institute of Standards and Technology (NIST), en collaboration avec le bureau du programme climatique de la National Oceanographic ans Atmospheric Administration (NOAA), ont mené une enquête du 8 juillet au 8 août auprès d’entreprises de moins de 10 à plus de 100 employés, dans chaque région du pays. L’étude a couvert un large éventail d’établissements, incluant la construction, la fabrication ou le commerce de détail.

Catastrophes naturelles les plus répandues aux Etats-Unis, par Etats. [Climate Central]Catastrophes naturelles les plus répandues aux Etats-Unis, par Etats. [Climate Central]

Les enquêteurs ont interrogé les entreprises sur les défis présentés par COVID-19 et les mesures prises pour les gérer. Ils se sont également enquis de l'expérience acquise lors de catastrophes soudaines et à fort impact, telles que les ouragans, les tremblements de terre et les incendies de forêt, ou d'événements plus durables et à déclenchement plus lent, tels que les sécheresses ou les tempêtes hivernales.

29% des personnes interrogées ont déclaré avoir subi des catastrophes naturelles depuis le 13 mars, date à laquelle le gouvernement fédéral a déclaré la pandémie comme une urgence nationale (ce chiffre aurait probablement été plus élevé si l'enquête avait été distribuée plus tard).

Quelque 24 % des personnes interrogées - soit à peine moins - ont déclaré que leur expérience de la préparation aux catastrophes naturelles les avait aidées lors de la pandémie COVID-19. Les pratiques d'application générale ont prévalu sur celles qui étaient spécifiques à un type de catastrophe.

Table de télétravail [RTS]Table de télétravail [RTS]

« La possibilité de disposer de fonds pour les moments difficiles, lorsque les sources de revenus s'épuisent, et la possibilité d'exploiter une entreprise à distance, ont été les facteurs déterminants de la résilience », a déclaré Jennifer Helgeson, économiste de recherche au NIST et auteur principal du rapport.

"Nous avons fait face à de nombreuses urgences météorologiques dans le passé ainsi qu'à une mauvaise pandémie de grippe, ce qui nous a préparés à quelque chose comme COVID-19, surtout en ce qui concerne le télétravail. Nos employés ont été habitués à ce mode de fonctionnement en cas d'urgence", a également expliqué l’une des personnes interrogées.

Serveuse dans un restaurant américain [NOAA]Serveuse dans un restaurant américain [NOAA]

Un certain nombre d’entreprises n'ont cependant pas réussi la transition. Les petits établissements qui dépendent de clients en personne, comme dans le secteur des services, ont été – et sont toujours - confrontées à une menace particulièrement grave dans le cadre de COVID-19, qui a rongé les bases de clientèle pendant des périodes auxquelles ces entreprises n'étaient pas préparées.

Les chercheurs ont par ailleurs constaté que les entreprises ont souvent du mal à obtenir des conseils sur la manière de hiérarchiser leurs actions face aux souches de la pandémie, sur les équipements de protection individuelle et sur la formation à la manière de recevoir le soutien des institutions financières et du personnel de prêt.

Les crises sont toujours des sources d'enseignements...

Philippe Jeanneret

Publié Modifié