Modifié

Bise du mois de mars: viendra ou pas?

Journée de bise sur le Léman [Cristina M. Fedele - rts.ch]
Journée de bise sur le Léman [Cristina M. Fedele - rts.ch]
L’ambiance est assez printanière en ce début de semaine, les températures flirtent avec les 20 degrés. La bise, grande habituée du mois de mars, va-t-elle y mettre un terme en fin de semaine ? Des sorties de modèles le montrent mais l’évolution est encore incertaine.

La bise est un grand classique du mois de mars, de même que les vagues de froid. Cette dernière est liée à la présence simultanée d’un anticyclone sur les îles britanniques et d’une dépression sur le Nord de l’Italie (voir ci-dessous).

Situation de bise: répartition des pressions au sol [rts/Météosuisse]Situation de bise: répartition des pressions au sol [rts/Météosuisse]

Dans ce genre de situation, la force des vents et les baisses de température dépendent des différences de pressions entre ces deux centres d’action et de leur position.

Les modèles ont cependant de la peine à localiser ces derniers depuis quelques jours. Vendredi passé, les sorties du modèle GFS montraient l’avènement d’une situation de forte bise pour la journée du 22 mars, avec des vents de l’ordre de 60 km/h sur le Plateau et des températures ne dépassant pas les 7 à 9 degrés l’après-midi (voir ci-dessous).

Prévisions de températures (à gauche) et de vents (à droite) pour le dimanche 22 mars 2020. Calcul du 13 mars 2020 [gfs/meteociel]Prévisions de températures (à gauche) et de vents (à droite) pour le dimanche 22 mars 2020. Calcul du 13 mars 2020 [gfs/meteociel]

Mais au fil des jours, ce scénario de bise associée à un retour du froid s’est quelque peu estompé. De fait, les dernières sorties misent aujourd’hui sur un anticyclone centré sur le Nord-est de l’Europe, associé à une circulation dépressionnaire plus au Sud, que ce soit avec le modèle américain (GFS) ou celui du centre européen (ECMWF).

Prévisions de températures (à gauche) et de vents (à droite) pour le dimanche 22 mars 2020. Calcul du 16 mars 2020. [gsf/meteociel]Prévisions de températures (à gauche) et de vents (à droite) pour le dimanche 22 mars 2020. Calcul du 16 mars 2020. [gsf/meteociel]

Dans cette configuration bien particulière, la bise pourra souffler mais de manière épisodique seulement. La baisse des températures ne sera par ailleurs pas aussi marquée (voir ci-dessus).

Les spécialistes de Météosuisse restent malgré tout assez prudents : « évolution incertaine, temps changeant avec un risque d'averses, plutôt frais », peut-on lire sur le bulletin, publié ce lundi à 12h44. Cette réserve s’explique par le fait que l’air froid qui accompagne ce courant d’Est ne sera pas très loin des Alpes : bref, la situation est tangente...

Prévisions d'ensemble du modèle GFS: Températures et précipitations (à gauche); températures et vents (à droite). Sortie du 16 mars 2020. [gfs/meteociel]Prévisions d'ensemble du modèle GFS: Températures et précipitations (à gauche); températures et vents (à droite). Sortie du 16 mars 2020. [gfs/meteociel]

Cette valse-hésitation apparaît également sur la prévision d’ensemble du modèle GFS (voir ci-dessus), qui fait une moyenne à partir de différents calculs : le scénario de temps froid et venteux sort du lot… en concurrence avec des situations de temps relativement doux.

Mise à jour du 20 mars

La situation est plus claire en cette fin de semaine, la bise devrait s'installer à partir de samedi et se renforcer les jours suivants. Les dernières sorties de modèles montrent des pointes à près de 70 km/h pendant les journées de dimanche et de lundi.

La baisse des température sera également assez marquée. Mardi, il ne devrait pas faire plus de 7 à 8 degrés sur le Plateau, les minima atteignant par endroits les -3 à -5°C.

On peut parler de "retour de l'hiver"....

Philippe Jeanneret, avec le concours de Lionel Fontannaz de Météosuisse

Publié Modifié