Modifié le 02 septembre 2019 à 19:09

Dorian amène l'incertitude jusqu'en Europe!

Dorian sur l'Atlantique équatorial le 31 août 2019
Dorian sur l'Atlantique équatorial le 31 août 2019 [NASA]
Le premier jour de l’automne météorologique a été marqué par l’arrivée d’un front froid, avec à la clé une baisse de températures assez marquée. Et cela n’est pas fini, une baisse supplémentaire devrait se produire en fin de semaine! Les journées chaudes sont-elles vraiment terminées? Tout dépendra de Dorian…

Le fait de perdre chaque jour quelques (petites) minutes de lumière joue en rôle important en période d'équinoxe, mais l'allure générale des courants est également importante. De fait, les hautes pressions sur l'Atlantique ont tendance à remonter vers le Nord depuis quelques jours. Placées en marge des îles britanniques, elles favorisent la présence des courants de Nord sur les Alpes.

Situation générale le 2 septembre 2019
Situation générale le 2 septembre 2019 [ECMWF]

Ce changement de n'est pas anodin, les courants de Nord amènent de l'air plus froid sur la Suisse. En prenant comme référence la température moyenne à 1500 m, nous sommes passés de 17 degrés samedi-passé à 9 degrés lundi-matin. Si les modèles ne se trompent pas, cette même température à 1500m pourra même passer à 4 degrés lundi prochain!

Températures prévues sur l'Europe le lundi 9 septembre à 10h locales
Températures prévues sur l'Europe le lundi 9 septembre à 10h locales [ECMWF]

 

 

Evolution incertaine… à cause de Dorian

La baisse de températures pour les jours à venir semble inéluctable mais cela va-t-il continuer? Difficile de donner une réponse… Les dernières sorties du modèle européen (ECMWF) et de celui de la NOAA (GFS) montrent des hautes pressions en retrait sur l'Atlantique, favorisant le retour des courants d'Ouest, synonymes de temps changeant mais également plus doux.

Températures prévues sur l'Europe le mardi 10 septembre à 9h locales locales
Températures prévues sur l'Europe le mardi 10 septembre à 9h locales locales [ECMWF]

Mais en y regardant de plus près, ce courant d'Ouest devrait se développer en marge des restes de l'ouragan Dorian. Ce dernier devrait en effet remonter vers le Nord en fin de semaine, passer au stade de dépression post-tropicale et se faire absorber par les courants d'Ouest. Si les modèles voient juste, il circulera sous la forme d'une dépression tempétueuse entre l'Islande et le Nord de l'Ecosse le mardi 9 et le mercredi 10 septembre.

Vents à 1500 m, prévus le mardi 9 septembre à 12h locales
Vents à 1500 m, prévus le mardi 9 septembre à 12h locales [ECMWF]

Les événements de la semaine passée abondent dans ce sens, la trajectoire de Dorian reste difficile à prévoir. Chaque sortie de modèles – il y en a entre deux et quatre par jour – amène sa dose de changements. Sans parler du fait que d'un modèle à l'autre (Européen et américain par exemple), les divergences sont assez marquées !

Trajectoire de Dorian, avec les écarts possibles jusqu'au samedi 7 septembre 2019
Trajectoire de Dorian, avec les écarts possibles jusqu'au samedi 7 septembre 2019 [RTS]

Bref beaucoup d'incertitudes, mais ce qui est sûr, c'est que Dorian va jouer un rôle…

Philippe Jeanneret, avec le concours d'Olivier Duding, du Centre Météosuisse de Genève

Publié le 02 septembre 2019 à 13:55 - Modifié le 02 septembre 2019 à 19:09