Modifié le 10 décembre 2018 à 15:04

Arrêt sur image: les éclaircies de joran

Arc-en-ciel au Bözingenberg (BE) le 9 décembre 2018
Arc-en-ciel au Bözingenberg (BE) le 9 décembre 2018 [roundshot.com]
La Suisse se trouvait dimanche sous l’influence d’un courant de Nord-ouest assez perturbé. Au-delà des vents qui atteignaient parfois les 160 km/h sur la crête des Alpes, les précipitations étaient assez soutenues, ne laissant guère présager la possibilité d’éclaircies. Ces dernières se sont pourtant produites; elles étaient même parfois belles. Elles s’expliquent par la présence de phénomènes d’ondes.

Les courants de Nord-ouest humides se caractérisent généralement par des phénomènes de soulèvement et de barrage. Dans un cas comme dans l’autre, l’arrivée d’air humide se traduit par une augmentation de la couverture nuageuse et des précipitations à proximité des reliefs. Point sur lequel la journée de dimanche n’a pas fait exception.

Mais la présence de forts vents circulant de manière perpendiculaire aux reliefs s’est accompagnée de phénomènes d’ondes en altitude, entre le Jura et les Alpes, avec une amplitude assez marquée sur le Plateau. Ce qui a été favorable aux éclaircies.

Phénomènes d'ondes à proximité des reliefs et formation de rotors
Phénomènes d'ondes à proximité des reliefs et formation de rotors [RTS]

Comme le montre le schéma ci-dessus, les courants de Nord-ouest avaient dans un premier temps tendance à s’élever sur les crêtes du Jura, faisant passer l’humidité sur la partie supérieure de l’onde où les températures et la pression étaient plus basses : d’où des phénomènes de condensation favorables aux nuages et aux précipitations.

A l’inverse, en passant sur la partie inférieure de l’onde – située sur le Plateau et sur une partie du bassin lémanique -, l’humidité avait tendance à diminuer : non seulement les précipitations s’atténuaient mais les nuages avaient tendance à s’ouvrir, laissant passer les rayons de soleil. Plus en avant, des rotors, ou phénomènes d’enroulement des nuages, étaient également visibles

Rotors sur le Plateau depuis Vully-les-lacs (VD) le 9 décembre 2018
Rotors sur le Plateau depuis Vully-les-lacs (VD) le 9 décembre 2018 [roundshot.com]

Les ondes vues par les satellites

Ces phénomènes d’ondes sont bien perceptibles sur les images haute résolution de la journée de dimanche. Signature typique de ce genre d’événement, les éclaircies avaient tendance à se développer de manière parallèle au Jura. Les images suggèrent par ailleurs que quatre ondes accompagnées d’éclaircies ont réussi à se développer jusqu’aux Alpes. Mais il est vrai que la dernière onde est peu visible dans la mesure où l’humidité, transportée par les courants de Nord-ouest, avait tendance à se tasser sur les Préalpes par effet de barrage...

Image satellite haute résolution du 9 décembre 2018
Image satellite haute résolution du 9 décembre 2018 [Modis Rapidfire]

Les phénomènes d’ondes sont assez fréquents dans les situations de Nord-ouest. Ils peuvent également se manifester par la présence de nuages de type lenticularis en forme de chapeau au-dessus des reliefs. L’amplitude de ces phénomènes dépend de la force et de l’orientation des courants en altitude. Les températures et l’humidité jouent également un rôle. Ce dernier paramètre n’étant pas toujours facile à maîtriser, la prévision des éclaircies est souvent un challenge !

Philippe Jeanneret

Publié le 10 décembre 2018 à 12:22 - Modifié le 10 décembre 2018 à 15:04