VAC: Blé 4-5.

Vacarme

Publié le 17 janvier 2023 à 14:52 - Modifié le 20 janvier 2023 à 14:24

Blé: l’appât du grain

Le blé, épi magique, symbole de la vie et du partage, accompagne l’humanité depuis avant le néolithique. Trié, croisé, sélectionné, séquencé, il est devenu une des bases de l’alimentation mondiale. Qui détient cette céréale possède donc un pouvoir d’influence conséquent. La Russie l’a bien compris en devenant la première puissance exportatrice de blé et en jouant avec les nerfs des pays importateurs, à commencer par les pays d’Afrique qui manquent de réserves.

Le blé serait-il désormais une matière première plus sensible que le gaz et le pétrole ? Du champ au moulin, des silos de réserves fédérales à la coupole du Parlement, des laboratoires de recherche aux cabinets de trading genevois, par quelles mains passent les grains qui se composent dans notre pain quotidien ? Et dans quelles poches atterrit au final l’argent du blé ?

Reportages: Rodolphe Bauchau
Réalisation: Matthieu Ramsauer
Production: Laurence Difélix

--> Toutes les émissions de Vacarme sur le portail audio rts.ch

  • 1er épisode

    La valse des bourses

    Loin des champs où pousse le blé, les acteurs principaux du marché international du blé travaillent dans des bureaux. Ce sont les banques, les entreprises de négoce et de transport.

    Véritable centre névralgique de ce commerce mondial, Genève abrite les plus grandes entreprises de négoce en matières premières céréalières. Les fameuses ABCD (ADM, Bungee, Cargill et Dreyfuss) qui cumulent à elles seules 80% des transactions mondiales. Une filière peu transparente qui soulève les critiques des ONG, dont l’association Public Eye.

    Vacarme - Blé: l’appât du grain.
    billiondigital - Depositphotos
    Vacarme - Publié dimanche à 13:00

  • 2e épisode

    Une montagne dorée

    En cas de crise, la Suisse pourrait subvenir pendant 4 mois aux besoins vitaux de ses citoyen.nes. La coopérative réservesuisse gère ainsi un stock de 180'000 tonnes de blé, soigneusement réparti sur le territoire et contrôlé régulièrement par des inspecteurs.

    À 3000 km de la Suisse, l’Égypte est le premier importateur mondial de blé. Depuis le début de la guerre en Ukraine, le pays souffre de plein fouet d’une crise d’approvisionnement du blé et le prix du pain est sous haute surveillance pour que les émeutes de la faim de 2008 ne se reproduisent pas.

    Inspection des grains de blé.
    Rodolphe Bauchau - RTS
    Vacarme - Publié dimanche à 13:01

  • 3e épisode

    Au four et au moulin

    À la ferme des Terres Rouges près d’Yverdon, Fabien et Caroline Thubert ont décidé de ne dépendre de personne pour concevoir et vendre leurs pains. Ces paysans-meuniers- boulangers sont dans les champs, au moulin et à la pétrisseuse et tirent de leur expérience une philosophie de vie qui va plus loin que la fabrication et la vente du pain.

    À quelques kilomètres de là, dans la Broye, le groupe Minoterie S.A fournit un tiers de notre farine nationale. À travers des dédales de tuyaux, les grains de blé passent par tous les états et finissent en presque 30 farines de base différentes, de la plus complète à la plus fine.

    La ferme des Terres Rouges près dʹYverdon.
    Rodolphe Bauchau - RTS
    Vacarme - Publié dimanche à 13:02

  • 4e épisode

    Patrimoine de l'humanité

    L’Agroscope de Changin est un lieu en constante ébullition. Dépendant de l’Office fédéral de l’agriculture, les chercheur.euses y scrutent les tendances climatiques et y imaginent les céréales de demain.

    Dario Fossati, grand maître des blés, nous conduit au cœur de l’institution et nous révèle ses secrets. À l’autre bout de la création céréalière se trouve un petit village haut-valaisan, Erschmatt. Là-bas le seigle est semé à l’ancienne, comme une réponse aux défis du futur.

    VAC: Blé 4-5.
    jeka2009 - Depositphotos
    Vacarme - Publié dimanche à 13:04

  • 5e épisode

    Stratégie en jachère

    Autonome à 90% en blé panifiable, notre pays dépend des importations pour le blé fourrager destiné à l’alimentation du bétail et à la production de viande, et pour le blé dur utilisé dans les pâtes.

    Préoccupé par ce manque d’autonomie, L’UDC a interpelé le Conseil Fédéral au printemps 2022 en chargeant celui-ci d’adopter un train de mesures urgentes pour une plus grande autonomie alimentaire du pays. La motion, rejetée par le Conseil fédéral, s’attaquait à l’augmentation des surfaces des zones classées en biodiversité et demandait l’arrêt provisoire de la jachère. Une position intenable pour les Vert.es.

    VAC: Blé 5-5.
    AndrewLozovyi - Depositphotos
    Vacarme - Publié dimanche à 13:04