Un enfant à l'hôpital.

Vacarme

Publié le 31 juillet 2020 à 14:12 - Modifié le 31 juillet 2020 à 14:28

Cancer des enfants

Tous les ans, on recense en Suisse plus de 200 nouveaux cas de cancer touchant des enfants. À chaque fois, c’est tout l’équilibre d’une famille qui est bouleversé.

Il y a d’abord le choc du diagnostic. Puis dans les heures qui suivent c’est la déclaration de guerre : opération en urgence, hospitalisation, chimio. Pendant ce temps, les parents doivent gérer le reste de la famille. Et puis il y a le travail. Les arrêts maladie ne suffisent pas. Le temps du cancer n’est pas celui des assurances ni des employeurs. Les frères et sœurs, durant cette phase de combat, passent en second quoi que l’on fasse.

Enfin, dans le meilleur des cas, il y aura rémission. On regarde alors le champ de bataille, l’inquiétude qui demeurera toujours,  la peur des rechutes et des séquelles. Que l’on ait gagné ou perdu la guerre contre le cancer, rien ne sera plus comme avant.

Reportages: Catherine Erard

Réalisation: Matthieu Ramsauer

Production: Véronique Marti

1ère diffusion du 13 au 17 janvier 2020

  • 1er épisode

    Le coup de massue

    1er juillet. Le père de Tom prépare les bagages pour partir en vacances. Lʹado de treize ans se plaint depuis quelques jours de douleurs au dos et sa mère lʹa amené chez le pédiatre. Mais ils tardent à revenir. Le père commence à sʹinquiéter. En fin dʹaprès-midi le téléphone sonne, sa femme en pleurs lui annonce que leur fils a une leucémie. En une seconde tout sʹécroule. Le combat contre le cancer vient de commencer.

    Un enfant à l'hôpital.
    AlexLipa - Depositphotos
    Vacarme - Publié le 27 juillet 2020

  • 2e épisode

    Au front

    Line est de retour au CHUV avec Eléa, sa fille de 8 ans, atteinte dʹune tumeur cérébrale. Trois jours dʹhospitalisation sont prévus, mais tout dépendra de la réaction de lʹenfant aux traitements. Depuis un an les parents se sont habitués à ne plus rien planifier. Les départs en urgence à lʹhôpital en cas de fièvre sont fréquents. Pour gérer ce combat quotidien, Line a arrêté de travailler et son mari a repris un emploi à temps plein. Et il faut encore lutter avec les assurances.

    Couloir d'hôpital.
    marcelo - Depositphotos
    Vacarme - Publié le 28 juillet 2020

  • 3e épisode

    Chimio, math et dictée

    Tom ne peut plus fréquenter lʹécole depuis plusieurs mois. Deux enseignants se relayent à domicile pour lui donner des cours et une visioconférence vient dʹêtre mise sur pied. De son côté, Eléa hospitalisée au CHUV, peut suivre la dictée du matin grâce au robot Nao, présent dans la salle de classe de son école. Pour ces enfants malades, étudier cʹest retrouver une forme de normalité. "Cela participe au processus de guérison, même si lʹorganisation est complexe", confirme Claudine Charles Chatelain, enseignante chargée du suivi de la scolarité des élèves adolescents hospitalisés aux HUG.

    Un enfant à l'hôpital.
    AlexLipa - Depositphotos
    Vacarme - Publié le 29 juillet 2020

  • 4e épisode

    Très sages frères et soeurs

    Comment exister, ramener une mauvaise note à la maison, faire sa crise dʹadolescence quand son frère ou sa sœur lutte contre le cancer et que les parents se relaient à lʹhôpital à son chevet? Camille suit ses études en essayant de poser le moins de problèmes possible. Elle se confie parfois à sa meilleure amie Charline. Un soutien important, surtout depuis quʹelle sait que sa sœur est condamnée.

    Un médecin.
    everythingposs - Depositphotos
    Vacarme - Publié le 30 juillet 2020

  • 5e épisode

    Les épées de Damoclès

    Encore quelques mois et les traitements de Loris prendront fin. Pour ses parents cʹest la sortie du tunnel. Mais de nouvelles questions angoissantes surgissent. Aura-t-il des séquelles, des problèmes de stérilité, dʹaddictions, des risques de rechute? Claude, lui, est un survivor. Il a été traité à lʹâge de treize ans pour un cancer du système lymphatique. Aujourdʹhui, à quarante-sept ans, il a des problèmes de thyroïde, des gros coups de fatigue, mais pour lui la vie a pris une dimension plus intense.

    Un enfant à l'hôpital.
    AlexLipa - Depositphotos
    Vacarme - Publié le 31 juillet 2020