Ouverture du Festival de Cannes: les observations de Claire Burgy