Modifié

L'Inde pourrait vendre l'or de temples pour freiner la chute de sa monnaie

Les temples indiens peuvent détenir de véritables trésors. [Keystone]
Les temples indiens peuvent détenir de véritables trésors. [Keystone]
Face à la chute de la roupie, la monnaie indienne, des voix demandent que l'or détenu par des temples soit transformé en lingots et vendu à des particuliers.

Depuis le début de l'année, la roupie indienne a perdu près d'un quart de sa valeur. Couplée à une inflation dépassant les 5%, cette situation a aiguisé la fièvre de l'or des Indiens cherchant à protéger leurs économies.

Pour contenir la dépréciation de la monnaie nationale, la banque centrale indienne a imposé des limitations sur l'importation d'or, en partie responsable de la chute de la roupie. Les achats d'or à l'étranger représentent en effet 61% du déficit courant indien en 2013.

Vendre les trésors des temples

Selon The Economic Times, une solution originale serait actuellement examinée par la banque centrale afin d'activer le marché interne. "L'idée est de désigner une banque qui pourrait acheter l'or des temples. La banque centrale pourra ensuite l'acheter avec des roupies", explique un banquier cité par le journal économique.

Dans un communiqué, la banque centrale a cependant assuré que cette solution n'était pas envisagée "pour le moment".

Les temples indiens disposent de véritables trésors, celui de Tirupati contiendrait ainsi environ 1000 tonnes d'or. Les toits de certains lieux de culte sont également parfois recouverts du précieux métal.

mre

Publié Modifié