Modifié

Les libéraux-radicaux vaudois unis derrière l'UDC Claude-Alain Voiblet

Claude-Alain Voiblet (UDC). [Stefania Malorgio - RTS]
Claude-Alain Voiblet (UDC). [Stefania Malorgio - RTS]
Les libéraux et les radicaux vaudois soutiennent la candidature de l'UDC Claude-Alain Voiblet pour le 2e tour de l'élection au Conseil d'Etat. Aucune autre candidature n'a été évoquée.

Réunis en congrès, les libéraux et les radicaux vaudois ont privilégié lundi soir l'alliance avec l'UDC pour le deuxième tour de l'élection au Conseil d'Etat du 1er avril. La candidature de l'UDC Claude-Alain Voiblet a été approuvée à la quasi-unanimité des 400 participants.


La proposition n'a été refusée que par quatre voix et six abstentions, a déclaré Nicolas Tripet, secrétaire général des libéraux vaudois. Aucune autre candidature n'a été évoquée, a-t-il précisé. Le délai du dépôt des listes pour le second tour est fixé à mardi midi.


Claude Béglé renonce

Les présidentes radicale et libérale Christelle Luisier Brodard et Catherine Labouchère ainsi que le président du Conseil d'Etat Pascal Broulis ont appelé la base à poursuivre la stratégie mise en place au premier tour. Ils ont souligné qu'il s'agissait du meilleur plan pour reconquérir le siège de l'UDC Jean-Claude Mermoud, ainsi que pour conserver la présidence.


Au centre, le PDC renonce à lancer son candidat Claude Béglé, qui a recueilli le plus de voix parmi les centristes au premier tour avec 9,5% de suffrages. Le parti laisse à ses membres la liberté de vote, a indiqué Thierry de Preux, président du PDC Vaud à l'issue de l'assemblée générale.


Egalement réunis lundi soir, les Verts libéraux ont décidé de leur consigne de vote. Par 44 voix sur 49, ils ont accepté de soutenir la liste du centre-droite, "quel que soit le candidat", a dit le président du parti Jacques-André Haury.


La gauche veut la majorité

Avec ses candidates Anne-Catherine Lyon, Nuria Gorrite (PS) et Béatrice Métraux (Verts), la gauche espère de son côté confirmer le basculement de majorité obtenu en décembre lors de l'élection partielle organisée suite au décès de l'UDC Jean-Claude Mermoud. A droite, tout dépendra du report des voix sur le candidat de l'UDC Claude-Alain Voiblet.


Dimanche, le socialiste Pierre-Yves Maillard, les radicaux Pascal Broulis et Jacqueline de Quattro ainsi que le libéral Philippe Leuba - tous conseillers d'Etat sortants - ont été élus au premier tour.


ats/dk


Publié Modifié