Modifié le 14 novembre 2018 à 07:22

La violence domestique tue une personne tous les 15 jours en Suisse

Sylvie Durrer.
Comment la Suisse lutte-t-elle contre les violences domestiques? Forum / 6 min. / le 13 novembre 2018
La violence domestique tue une personne toutes les deux semaines en Suisse, le plus souvent une femme. Près de 270 spécialistes se sont réunis mardi à Berne pour lutter contre ce fléau, en respectant la Convention d'Istanbul.

Chaque jour, onze personnes, dont neuf femmes ou jeunes filles, subissent des atteintes d'ordre sexuel, rappelle mardi le Bureau fédéral de l'égalité entre femmes et hommes (BFEG), qui a organisé ce congrès. Et chaque année, quelque 27'000 enfants et jeunes sont les victimes collatérales de la violence conjugale.

Ce congrès a été organisé alors que la Convention du Conseil de l'Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique (Convention d'Istanbul) est entrée en vigueur en Suisse en avril dernier. Cette convention incite la Confédération et les cantons à agir pour protéger les victimes, engager des poursuites pénales et prendre des mesures de protection.

Selon Jacqueline Fehr, conseillère d'Etat du canton de Zurich, plusieurs approches de lutte contre la violence domestique ont déjà fait leurs preuves sur le terrain.

>> Ecouter l'interview de Sylvie Durrer, directrice du Bureau fédéral de l'égalité, dans Forum:

Sylvie Durrer.
Julien Audemars - RTS
Forum - Publié le 13 novembre 2018

ats/lan

Publié le 13 novembre 2018 à 16:12 - Modifié le 14 novembre 2018 à 07:22