Modifié le 09 novembre 2018

Nouvelle campagne pour poursuivre la lutte contre l'abus d'antibiotiques

Campagne de sensibilisation de la population aux risques liés à la consommation excessive de médicaments antibiotiques.
Campagne de sensibilisation de la population aux risques liés à la consommation excessive de médicaments antibiotiques. 12h45 / 1 min. / le 09 novembre 2018
Lancée en 2015, la stratégie de la Confédération contre l'antibiorésistance porte ses premiers fruits mais doit être poursuivie. La Confédération lance vendredi une nouvelle campagne de sensibilisation.

Baptisée "Les antibiotiques quand il le faut, comme il le faut!", cette campagne vise à rappeler aux patients et aux éleveurs d'animaux qu'ils ne doivent pas exagérer avec les antibiotiques. Le message sera diffusé durant quatre ans via des spots TV, des affiches, de la publicité en ligne et un site internet.

Depuis le lancement de la stratégie nationale, avec l'appui de médecins, pharmaciens, vétérinaires et agriculteurs, l'administration d'antibiotiques en médecine vétérinaire a continué à diminuer, pour s'établir à un peu plus de 32 tonnes en 2017 (c'est moitié moins qu'en 2007).

Antibiotiques aussi en recul chez les patients

Pour la population, il existe désormais des directives en matière de prescription d'antibiotiques, harmonisées à l'échelle nationale. La consommation par habitant est deux fois plus faible en Suisse que la moyenne enregistrée dans l'Union européenne. En 2017, de tels remèdes ont été prescrits lors de 29 consultations médicales sur 1000, nettement moins que les 34 à 40 des années 2006-2013. Dans les hôpitaux aussi, l'usage a reculé de 10% entre 2014 et 2016.

Mais un usage excessif ou inapproprié d'antibiotiques réduit leur efficacité et entraîne une résistance des bactéries. Certaines infections risquent de devenir difficiles, voire impossibles à traiter, rappellent les autorités fédérales. L'engagement des experts ne suffit pas, patients et éleveurs doivent également utiliser ces médicaments de manière responsable.

ats/oang

Publié le 09 novembre 2018 - Modifié le 09 novembre 2018