Modifié vendredi à 15:45

Les jeunes utilisent internet deux heures et demie par jour

En Suisse, 99% des jeunes possèdent un téléphone mobile personnel.
Les jeunes utilisent internet pour du streaming et pour communiquer Le 12h30 / 1 min. / vendredi à 12:35
Les jeunes passent chaque jour deux heures et demie sur internet en Suisse, selon l'étude JAMES 2018 publiée vendredi. Ils surfent avant tout pour du streaming de contenus et pour communiquer.

Cette étude est menée tous les deux ans par la Haute école zurichoise en sciences appliquées (ZHAW) sur demande de Swisscom. Elle interroge plus de 1000 jeunes âgés de 12 à 19 ans sur leur utilisation des médias.

Les chiffres 2018 montrent que 99% des jeunes possèdent un smartphone personnel en Suisse. Il leur sert essentiellement à communiquer par les applications, Instagram en tête, puis WhatsApp et Snapchat. La quasi-totalité des jeunes possèdent un compte sur au moins un réseau social, mais Facebook est en recul avec 52% d'utilisation.

L'étude montre aussi que l'accès à du contenu vidéo et musical ainsi qu'aux jeux en streaming, grâce aux forfaits, joue un rôle essentiel parce qu'il donne accès à du contenu personnalisé. Conséquence: les consoles, elles, sont en perte de vitesse. La possession de postes radio, lecteurs DVD ou MP3 recule également.

Prudence sur les réseaux sociaux

Les applications et réseaux sociaux, eux, ont leurs faveurs pour communiquer. Mais l'étude relève que leur comportement sur les réseaux est plutôt prudent. Moins de la moitié d'entre eux affichent des photos, des vidéos ou des messages, et ce contenu est généralement destiné à un public bien sélectionné.

A l'inverse, on peut s'alarmer du fait qu'un tiers de ces jeunes ont déjà été approchés - via ces réseaux - par des inconnus ayant des intentions sexuelles indésirables. Cette proportion s'est systématiquement renforcée ces dernières années.

>> Ecouter l'interview de Patrick Amey, sociologue des médias à l'Université de Genève, dans le 12h30:

Patrick Amey, sociologue des médias à l'Université de Genève.
UNIGE
Le 12h30 - Publié vendredi à 12:36

Katja Schaer/oang

Publié vendredi à 12:42 - Modifié vendredi à 15:45