Modifié le 25 octobre 2018

La Valaisanne Viola Amherd candidate à la succession de Doris Leuthard

Succession au Conseil fédéral: quatre candidats PDC se sont déclarés.
Succession au Conseil fédéral: quatre candidats PDC se sont déclarés. 19h30 / 2 min. / le 24 octobre 2018
La conseillère nationale Viola Amherd sera candidate à la succession de Doris Leuthard au Conseil fédéral lors de l'élection du 5 décembre 2018. Le PDC du Haut-Valais a annoncé cette décision mercredi dans un communiqué officiel.

Viola Amherd se déclare par un communiqué de presse en raison d'une hospitalisation suite à des calculs rénaux. Présidente du PDC haut-valaisan, Franziska Biner précise que Viola Amherd n'est actuellement pas en mesure de s'exprimer en public. Elle se présentera devant les médias en novembre.

Agée de 56 ans, Viola Amherd est considérée comme une candidate sérieuse pour succéder à Doris Leuthard au Conseil fédéral. Avocate de formation, elle a commencé sa carrière politique en 1992 avec une élection à l'exécutif communal de Brigue (VS).

Elle accède à la vice-présidence de la ville en 1996, puis à la présidence en 2000, poste qu'elle occupe jusqu'en 2012.

Au Conseil national depuis 2005

Elle est élue au Conseil national en 2005, en remplacement de Jean-Michel Cina élu au Conseil d'Etat valaisan. Malgré une certaine discrétion, elle apparaît en dix-huitième place des parlementaires les plus influents, selon un classement établi en 2017 par la Sonntagszeitung.

Les sections cantonales ont jusqu'à jeudi pour présenter leurs prétendants au Conseil fédéral. Aux côtés de Viola Amherd, deux autres candidates - la Bâloise Elisabeth Schneider-Schneiter et l'Uranaise Heid Z'graggen - ainsi qu'un candidat - le Zougois Peter Hegglin - ont fait acte de candidature.

>> Lire: Qui sont les candidats à la succession de Doris Leuthard au Conseil fédéral?

>> L'analyse de Rouven Gueissaz dans le 19h30:

Rouven Gueissaz "Le PDC apparaît mal préparé, sans candidat star qui se détache vraiment. Tour paraît encore très ouvert."
19h30 - Publié le 24 octobre 2018

ats/ther

Publié le 24 octobre 2018 - Modifié le 25 octobre 2018

Condamnation au civil pour une affaire de loyers

En mai dernier, Viola Amherd a été condamnée au civil à rembourser plus de 250'000 francs perçus en trop à une société du groupe Alpiq.

La conseillère nationale et sa soeur ont encaissé des sommes trop élevées de leur locataire entre 2006 et 2015 pour plusieurs ateliers d'électricité.

Dans son jugement, le tribunal a estimé que de nouveaux contrats qui avaient signés étaient bel et bien valables et qu'ils réglaient les rapports entre les deux parties. La conseillère nationale brigoise évoquait, de son côté, de simples pourparlers contractuels sans réelle valeur juridique.

Quatre candidats PDC en lice

Quatre candidats du PDC sont désormais en lice pour briguer la succession de Doris Leuthard.

A la conseillère nationale valaisanne s'ajoutent le conseiller aux Etats zougois Peter Hegglin, nommé mercredi dernier par son parti cantonal, la conseillère nationale bâloise Elisabeth Schneider-Schneiter, intronisée jeudi tout comme la conseillère d'Etat uranaise Heidi Z'graggen.

Sept autres noms de prétendants possibles ont circulé ces dernières semaines. Tous ont renoncé à se porter candidat, le dernier en date a été le président du PDC suisse et conseiller national Gerhard Pfister (PDC/ZG).