Modifié le 18 octobre 2018

Deux nouvelles candidatures pour la succession au Conseil fédéral

Elisabeth Schneider-Schneiter et Christian Amsler.
Elisabeth Schneider-Schneiter et Christian Amsler. [Peter Klaunzer/Steffen Schmidt - Keystone]
Elisabeth Schneider-Schneiter, conseillère nationale (PDC/BL) et Christian Amsler, conseiller d'Etat PLR schaffousois, ont annoncé jeudi soir leur candidature au Conseil fédéral pour leur parti respectif.

La conseillère nationale démocrate-chrétienne a annoncé sa candidature jeudi, en début d'assemblée de sa section cantonale à Zwingen (BL) qui devrait l'adouber dans la soirée.

Entrée à la Chambre du peuple en 2010, Elisabeth Schneider-Schneiter fait partie des papables les plus en vue au sein du PDC. Elle préside la commission de politique extérieure du National et fait partie de la délégation suisse au Conseil de l'Europe. Agée de 54 ans, mariée et mère de deux enfants, elle est membre de la présidence du PDC Suisse.

Deux autres personnalités démocrates-chrétiennes ont pour l'heure annoncé leur candidature au Conseil fédéral. Il s'agit du conseiller aux Etats zougois Peter Hegglin et de la ministre uranaise Heidi Z'graggen qui s'est aussi lancée jeudi.

>> Lire aussi: Qui sont les papables pour succéder à Doris Leuthard au Conseil fédéral?

Christian Amsler pour le PLR

Le ministre schaffhousois Christian Amsler brigue lui aussi un siège au Conseil fédéral. Le libéral-radical veut succéder à Johann Schneider-Ammann, comme il l'a annoncé jeudi soir à sa section cantonale qui l'a aussitôt désigné candidat.

Conseiller d'Etat depuis 2010 et président du gouvernement cette année, Christian Amsler dirige le Département cantonal de l'éducation. Agé de 54 ans, marié et père de trois enfants, il a été maire de Stetten (SH) de 2000 à 2008 et a siégé au Parlement schaffhousois de 2003 à 2010.

Pour l'instant, deux autres personnalités libérales-radicales se sont lancées dans la course au Conseil fédéral. Il s'agit de la conseillère aux Etats saint-galloise Karin Keller-Sutter, favorite de cette élection complémentaire, et du sénateur nidwaldien Hans Wicki.

>> Lire à ce sujet: Karin Keller-Sutter se lance dans la course au Conseil fédéral

Lara Gross avec les agences

Publié le 18 octobre 2018 - Modifié le 18 octobre 2018