Modifié

Le Conseil fédéral propose des mesures pour fluidifier la circulation

Un cycliste pris dans la circulation genevoise. [Keystone]
Des nouvelles règles de la circulation routière mises en consultation / Le 12h30 / 1 min. / le 10 octobre 2018
Le Conseil fédéral a mis mercredi en consultation une série de mesures pour fluidifier la circulation. Les cyclistes devraient pouvoir bifurquer à droite aux feux rouges et les voitures devancer par la droite sur les autoroutes.

Le Conseil fédéral insiste: il ne souhaite pas admettre le contournement des véhicules par la droite pour les dépasser, mais veut permettre le devancement "prudent des véhicules roulant plus lentement sur la voie de dépassement".

Par ailleurs, lors d'accidents sur les autoroutes et les semi-autoroutes, un couloir de secours devrait être obligatoire afin donner accès aux services d'intervention, ambulances, police et pompiers.

Le gouvernement veut aussi autoriser les voitures avec remorques, telles que des caravanes ou des remorques à chevaux, à rouler à 100 km/h au lieu des 80 km/h actuels.

Autoriser les vélos à passer au rouge

Les mesures mises en consultations jusqu'au 25 janvier prochain concernent également les cyclistes. Ceux-ci devraient pouvoir bifurquer à droite aux feux rouges, lorsque la signalisation l'autorise, estime le Conseil fédéral. Celui-ci rappelle que ce système a été testé à Bâle avec ce succès durant plusieurs années.

Afin de protéger davantage les jeunes cyclistes, soit les enfants en âge d'aller à l'école, ceux-ci devraient pouvoir circuler sur les trottoirs. Le Conseil fédéral entend ainsi protéger davantage les usagers de la route les moins expérimentés.

Mathieu Henderson

Publié Modifié

Autoriser l'alcool sur les aires de ravitaillement

Suivant le Conseil national et le Conseil des États, le gouvernement propose de lever l’interdiction de vendre de l’alcool sur les aires de ravitaillement du réseau des routes nationales. La vente d’alcool sur les aires de repos demeure toutefois interdite.

Le Conseil fédéral propose aussi de supprimer l’obligation pour les cantons de mettre à disposition des cabines téléphoniques sur les aires de ravitaillement.