Modifié le 13 novembre 2018 à 17:54

"Les Suisses sont prêts à accorder leur pavillon à l'Aquarius"

Une pétition de 25.000 signatures demande un pavillon suisse pour le navire.
Une pétition de 25'000 signatures demande un pavillon suisse pour le navire. 19h30 / 2 min. / le 09 octobre 2018
Une pétition signée par 25'000 personnes pour demander au Conseil fédéral d'offrir le pavillon suisse à l'Aquarius a été remise mardi à Berne. Du côté des parlementaires, la question divise.

Cette pétition succède à une lettre ouverte signée par des personnalités suisses et une interpellation déposée par Ada Marra et deux autres parlementaires au Conseil fédéral il y a deux semaines.

"Cette interpellation parlementaire a entraîné plein d'événements. Selon moi, les Suisses sont donc prêts à accorder ce pavillon", estime mardi la conseillère nationale vaudoise Ada Marra dans le 19h30.

Nouvelle mobilisation en Suisse pour le bateau Aquarius
L'actu en vidéo - Publié le 10 octobre 2018

Un combat qui divise

Mais le combat politique n'est pas encore gagné, car du côté des parlementaires, la question divise. D'un côté il y a l'émotion que la situation d'urgence suscite, et de l'autre, une analyse plus froide. Certains demandent du temps pour une réflexion plus aboutie sur la question.

D'autres vont jusqu'à dire qu'accorder le pavillon suisse à ce bateau reviendrait à encourager la migration.

"Le coeur de la mission c'est de sauver des gens de la noyade (...). Il y a énormément d'accusations sur le rôle des passeurs, mais il faut juste rappeler la situation en Libye à l'heure actuelle. Finalement, laisser des gens dans ces centres de détention où ils sont maltraités, torturés... c'est là où on favorise la traite humaine", réagit Caroline Abu Sada, directrice de SOS Méditerranée Suisse.

>> Son interview dans le 19h30:

Caroline Abu Sa'da directrice de SOS Méditerrannée Suisse La décision d'aider l'aquarius reste politique ! Elle attend de voir
19h30 - Publié le 09 octobre 2018

Processus de plusieurs semaines

Les départements concernés préparent une réponse à l'interpellation des parlementaires. Ce processus pourrait durer plusieurs semaines.

"Il y a eu plusieurs voix qui se sont élevées pour soutenir cette question du pavillon. Quelle chance de réussite? Je ne sais pas. Cela reste une décision politique du Conseil fédéral", estime de son côté Caroline Abu Sada.

Théo Jeannet/vkiss

Publié le 09 octobre 2018 à 20:55 - Modifié le 13 novembre 2018 à 17:54

Manifestation à Berne

Une pétition de 25'000 signatures, récoltées en deux semaines, a été déposée mardi à la chancellerie fédérale. Sur place, une mobilisation organisée par Amnesty International accompagnait la remise. Les manifestants portaient des gilets de sauvetage oranges et des banderoles appelant à l'accueil des réfugiés.

Le navire Aquarius, affrété par SOS Méditerranée et Médecins sans frontières, s'est vu retirer son pavillon panaméen fin septembre. Depuis, il mouille en attente dans les eaux du port de Marseille.