Modifié le 21 septembre 2018 à 21:51

L'armée a lancé le premier cours de cyber-formation pour les recrues

Johann Schneider-Ammann répond aux questions de Darius Rochebin.
L'armée veut former 600 cybersoldats pour la défense de ses systèmes informatiques 19h30 / 2 min. / le 21 septembre 2018
L'armée suisse forme pour la première fois les recrues à devenir des cyber-spécialistes. Ce nouveau cours peut être complété par un diplôme reconnu par la Confédération.

Près de 140 recrues ont participé à la sélection pour cette formation cet été, mais seules 18 d'entre elles ont été retenues. "Même en temps de paix, une guerre fait rage dans le cyberespace", explique le divisionnaire Thomas Süssli, chef de la Base d’aide au commandement de l’armée.

En raison de la neutralité du pays, l’armée suisse ne peut que défendre et protéger ses propres systèmes d’information et de communication, rappelle-t-il.

Sérieuse menace

Les cyber-attaques civiles ou militaires représentent aujourd'hui une sérieuse menace, explique l'armée. Elles peuvent être menées de façon anonyme et ne coûtent pas cher. Leur fréquence et leur complexité ne vont cesser de croître.

"Pour l'armée, cela signifie renforcer ses compétences", a déclaré le commandant en chef de l'armée, Philippe Rebord. Pour faire face à cette menace, l’armée a besoin de plus en plus de personnel bien formé. Ce cours sera donné deux fois par an à partir de 2019 lors de l'école de recrue.

ats/hend

Publié le 21 septembre 2018 à 20:23 - Modifié le 21 septembre 2018 à 21:51