Modifié

Nouvelles recommandations post-exposition à Zika pour les couples

A l'heure du retour des vacances d'été, de nombreuses questions se posent  sur l'attitude à adopter pour prévenir la transmission du virus Zika, particulièrement pour les couples désireux d'avoir un enfant. [Juan Carlos Ulate - Reuters]
A l'heure du retour des vacances d'été, de nombreuses questions se posent sur l'attitude à adopter pour prévenir la transmission du virus Zika, particulièrement pour les couples désireux d'avoir un enfant. [Juan Carlos Ulate - Reuters]
Les couples désireux d'avoir un enfant et qui se sont rendus dans un pays où sévit le virus Zika n'auront bientôt plus besoin de patienter six mois. Un délai de deux mois est suffisant.

Cette nouvelle recommandation fait suite à une étude de chercheurs du CHUV publiée dans la revue The Lancet.

Zika, un virus transmis par les moustiques peut provoquer des malformations sévères chez les fœtus nés de mères infectées. Si la transmission se fait principalement par des moustiques présents dans la vaste majorité des zones chaudes et humides de notre planète, plusieurs cas de transmission sexuelle ont été décrits.

Nouvelles recommandations

Les nouvelles recommandations de l'équipe du CHUV ont été reprises par la plupart des organisations médicales internationales. Le nouveau délai de deux mois s'explique principalement par le fait que le virus ne semble pas persister plus de 30 jours dans le sperme.

Les chercheurs rappellent aussi la nécessité de s'abstenir de voyager dans toutes les zones tropicales en cas de grossesse.

ats/vs

Publié Modifié