Modifié le 12 septembre 2018

"La Suisse parle": causer politique avec un voisin... qui ne pense pas comme vous

"La Suisse parle": l'occasion de discuter face à face de politique avec des personnes qui ne partagent pas vos opinions.
"La Suisse parle": l'occasion de discuter face à face de politique avec des personnes qui ne partagent pas vos opinions. [Die Zeit]
Le 21 octobre prochain, de nombreux binômes aux opinions politiques opposées se rencontreront dans toute la Suisse pour une discussion entre quatre yeux. Vous aussi, vous pouvez participer à l'opération "La Suisse parle".

La Suisse doit-elle se rapprocher de l'Union européenne? Les couples homosexuels doivent-ils aussi pouvoir adopter un enfant? Grâce à l'action "La Suisse parle", des personnes au profil politique opposé et habitant la même région auront la possibilité, le 21 octobre dans l'après-midi, de se rencontrer dans un café, un jardin public ou lors d'une balade pour confronter leurs opinions.

Pour participer à cette opération, il faut répondre via ce lien à plusieurs questions et vous inscrire:

Après avoir répondu aux questions et ajouté quelques données personnelles, un algorithme vous mettra en contact avec un ou une participante opposé(e) à vos opinions et habitant près de chez vous.

Six médias engagés

La Radio Télévision Suisse (RTS) participe à cette action avec cinq autres médias: SRF, Tamedia, Republik, WOZ, Watson et l'édition suisse de Die Zeit. L'idée d'origine vient du journal allemand en ligne Zeit Online, qui avait lancé en 2017 "Deutschland spricht". Plus de 20'000 personnes s'étaient inscrites à cette première édition, mise en ligne juste avant les élections allemandes. Six cents "couples" s'étaient ensuite rencontrés. Une deuxième opération est actuellement en cours outre-Rhin.

Ce projet n'a pas lieu uniquement en Allemagne et en Suisse. Dans les mois à venir, des événements semblables sont également prévus en Norvège, en Autriche et au Danemark.

Les médias participants utilisent la plate-forme open source My Country Talks, que Zeit Online a conçue avec des partenaires internationaux et mise en œuvre avec Google. Le logiciel permet aux médias du monde entier de réunir des personnes ayant des opinions politiques opposées pour qu'elles se parlent face à face.

Protection des données

Pour participer à "La Suisse parle", il faut être majeur et vivre en Suisse. Les données personnelles récoltées ne seront pas utilisées à des fins commerciales et seront effacées neuf mois après la fin de l’opération. Vous pouvez consulter ici la déclaration de protection des données.

RTSinfo

Publié le 15 août 2018 - Modifié le 12 septembre 2018