Modifié le 15 juillet 2018

De jeunes Suisses hospitalisés après avoir visionné la série "13 Reasons Why"

Internement et traumatisme après avoir regardé la série "13 reasons why" abordant le suicide d'une adolescente
Internement et traumatisme après avoir regardé la série "13 reasons why" abordant le suicide d'une adolescente 19h30 / 2 min. / le 14 juillet 2018
Une quarantaine de jeunes ont été pris en charge dans une clinique psychiatrique zurichoise après avoir visionné la série de Netflix "13 Reasons Why", qui raconte le suicide d'une adolescente. Des cas ont aussi été observés à Genève.

La série controversée "13 Reasons Why", dont la saison 2 est disponible depuis le 18 mai sur Netflix, met un visage sur le suicide chez les jeunes: celui d'Hannah Baker, 17 ans, incarnée par l'actrice australienne Katherine Langford. La jeune fille laisse des indices à son entourage pour expliquer les motivations de son acte.

Mais le succès planétaire de la série n'est pas sans conséquence. L'hôpital de Zurich a accueilli une quarantaine d'adolescents qui ont fait des tentatives de suicides après avoir vu cette série, a appris l'émission "10 vor 10" de SRF. "Certains cas sont réellement effarants. Une fille nous a raconté qu'elle ne s'était encore jamais sentie si comprise qu'en regardant la série. Elle a fini par tenter de mettre fin à ses jours", relate Dagmar Pauli, médecin-chef à la clinique universitaire de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent à Zurich. 

"Un gain dans la prévention"

En effet, plusieurs études ont soulevé le fait que, quand le suicide est glorifié ou mis en scène dans les médias, le taux de suicide augmente.

A Genève aussi, plusieurs jeunes ont été pris en charge par l'unité de crise des HUG après avoir visionné "13 Reasons Why".

Mais pour la médecin spécialiste Anne Edan, tout n'est pas négatif: "L'avantage de cette série, c'est de la regarder à plusieurs (...) de briser un tabou", estime-t-elle.

>> Son interview:

Message d'avertissement

L'influence de la série sur les jeunes a fait déjà des vagues aux Etats-Unis, et Netflix a dû répondre à la critique. Avant chaque épisode, un avertissement enregistré par les acteurs eux-mêmes est diffusé. "Si vous êtes vous-même suicidaire, cette série n'est peut-être pas faite pour vous, ou vous devriez la regarder avec une personne adulte", dit-il en substance. Un site internet personnalisé pour chaque pays avec des numéros d'urgence a aussi été mis en place par la chaîne.

>> Lire: La série "13 Reasons Why" qui traite du suicide chez les jeunes inquiète

Une saison 3 de "13 Reasons Why" a déjà été annoncée par Netflix pour 2019.

Delphine Gianora/jvia

Publié le 14 juillet 2018 - Modifié le 15 juillet 2018