Modifié le 10 juillet 2018

Initiative lancée pour aider les plus de 50 ans sur le marché de l'emploi

Les seniors peinent à trouver des emplois.
Initiative lancée pour aider les plus de 50 ans sur le marché de l'emploi Le 12h30 / 1 min. / le 10 juillet 2018
L'association Workfair 50+ a lancé mardi une initiative pour un taux unique de cotisations LPP quel que soit l'âge de l'assuré, au lieu du taux progressif qui, selon elle, pénalise les plus de 50 ans sur le marché du travail.

En posant le principe d'un taux de cotisations "unique et non-discriminatoire", "l'initiative vise à permettre aux entreprises socialement responsables de conserver plus facilement leurs collaborateurs en fin de parcours professionnel", estime Workfair 50+ mardi dans un communiqué.

"Force est de constater que beaucoup de travailleurs âgés sont menacés par les licenciements en raison de charges sociales plus élevées à partir de 45 ans", affirme l'association, qui a mené une enquête auprès des individus concernés.

"Tri sélectif des postulations"

Ils sont confrontés à un phénomène de "remplacement" par des employés "plus jeunes et meilleur marché". Quant aux demandeurs d'emploi seniors, le "tri sélectif des postulations" les "empêche pratiquement (...) de décrocher un entretien d'embauche", déplore Workfair.

Conséquence: seuls 14% des plus de 55 ans enregistrés à l'aide sociale parviennent à réintégrer durablement le marché du travail et 31% ne retrouvent plus jamais un travail payé.

>> Ecouter l'interview de Pierre Bayerdörfer, président de l'association Workfair 50+, dans le 12h30:

Pierre Bayerdörfer, président de Workfair 50+.
Anthony Anex - Keystone
Le 12h30 - Publié le 10 juillet 2018

ptur

Publié le 10 juillet 2018 - Modifié le 10 juillet 2018