Modifié

Les lignes rouges avec l'UE sont toujours valables, affirme Alain Berset

Le président de la Confédération Alain Berset. [Peter Schneider - Keystone]
Le président de la Confédération Alain Berset. [Peter Schneider - Keystone]
Les lignes rouges définies dans le dossier européen restent valables, affirme le président de la Confédération Alain Berset. Il contredit ainsi le ministre des Affaires étrangères Ignazio Cassis.

Ignazio Cassis avait remis en question l'intangibilité des mesures d'accompagnement il y a deux semaines, en disant que la Suisse doit faire des concessions envers l'Union européenne. Il a lancé le débat sur l'instrument visant à se protéger de la sous-enchère salariale pratiquée par des employeurs de l'UE, un point que le Conseil fédéral a défini comme une ligne rouge.

Alain Berset a lui réaffirmé samedi à la SRF la position du Conseil fédéral: "Nous avons défini des lignes rouges il y a plusieurs années et les avons confirmées au début de cette année". Ces limites sont constituées par des domaines juridiques que le gouvernement exclut expressément des négociations avec l'UE.

Partenaires sociaux

Le président de la Confédération n'exclut pas totalement des adaptations sur certains points. Le ministre socialiste n'a en revanche pas voulu dire dans quelle mesure le Conseil fédéral mise sur des discussions avec les partenaires sociaux pour examiner des alternatives.

ats/jvia

Publié Modifié