Modifié le 29 juin 2018 à 09:05

Le Conseil fédéral veut mieux soutenir les proches aidants

Les proches aidants: un projet est mis en consultation pour les soulager financièrement
Les proches aidants: un projet est mis en consultation pour les soulager financièrement 19h30 / 2 min. / le 28 juin 2018
Le salaire des proches aidants devrait être maintenu, s'ils doivent s'absenter pour une courte durée. Les parents d'un enfant gravement malade pourront également prendre un congé payé de 14 semaines, propose le Conseil fédéral.

Le gouvernement a mis jeudi un projet en consultation jusqu'au 19 octobre. Le travail des proches aidants est "un engagement absolument inestimable pour la société", a insisté le conseiller fédéral Alain Berset, lors d'une conférence de presse.

Le salaire d'un proche aidant, qui doit s'absenter pour une courte durée pour s'occuper d'un proche, serait ainsi maintenu. Deux tiers des entreprises accordent déjà de telles absences et les rémunèrent en partie. Cette mesure permettrait d'offrir une sécurité juridique aux travailleurs concernés et devrait générer entre 90 et 150 millions de coûts supplémentaires pour l'économie, a précisé Alain Berset.

Congé de 14 semaines

Le Conseil fédéral prévoit également une allocation pour les parents qui s'occupent d'un enfant gravement atteint dans sa santé. Pour l'instant, dans une telle situation, les parents qui travaillent doivent prendre un congé non payé, se mettre en arrêt maladie ou arrêter de travailler.

Un problème qui touche environ 4000 familles chaque année.

ats/lan

Publié le 28 juin 2018 à 10:29 - Modifié le 29 juin 2018 à 09:05