Modifié le 24 juin 2018

La célébration des "aigles albanais" de la Suisse fait débat sur les réseaux sociaux

Le geste de Shaqiri et Djaka qui symbolise l’Aigle du drapeau de l’Albanie crée la polémique en Suisse
Le geste de Shaqiri et Xhaka qui symbolise l’Aigle du drapeau de l’Albanie crée la polémique en Suisse 19h30 / 1 min. / le 23 juin 2018
Granit Xhaka et Xherdan Shaqiri - tous deux originaires du Kosovo - ont célébré leur but face à la Serbie vendredi soir en mimant l'aigle albanais. Ce geste a provoqué un débat sur les réseaux sociaux, et certains politiciens s'en sont mêlés.

Quand la politique s'invite sur les terrains de sport, les esprits s'échauffent vite. A ce titre, le match de la Coupe du monde de foot vendredi soir à Kaliningrad opposant l'équipe de Suisse et ses nombreux joueurs d'origine albanaise à la Serbie était très surveillé.

La Suisse a remporté la partie grâce à deux buts de Granit Xhaka - né en Suisse d'une famille kosovare - et de Xherdan Shaqiri - né au Kosovo, une ancienne province serbe. Tous deux ont célébré leur réussite en mimant l'aigle à deux têtes, emblème de l'Albanie.

>> La vidéo du but de Xherdan Shaqiri:

Gr.E, Serbie – Suisse (2-1) : 90e, fantastique but de Shaqiri qui offre la victoire à la Suisse!
Coupe du Monde de la FIFA - Publié le 22 juin 2018

Samedi soir, la FIFA a annoncé avoir une enquête disciplinaire contre les deux joueurs de l'équipe de Suisse. Le comité de discipline de la fédération internationale de foot va examiner leurs célébrations controversées. On ignore pour l'instant quelles pourraient être les conséquences.

A noter qu'une procédure disciplinaire a également été ouverte contre la Fédération serbe en raison du comportement de ses supporters, notamment des messages politiques et offensants. Une enquête préliminaire est aussi en cours contre le sélectionneur serbe Mladen Krstajic, a indiqué la FIFA.

>> Lire: La FIFA ouvre une enquête contre Xhaka et Shaqiri

Natalie Rickli tacle, Cédric Wermuth temporise

En Suisse, le geste de Xhaka et Shaqiri a notamment déplu à la conseillère nationale UDC Natalie Rickli. "Je ne peux pas vraiment me réjouir. Les deux buts n'ont pas été marqués pour la Suisse, mais pour le Kosovo", a tweeté la Zurichoise, entraînant une longue série de messages d'approbation et de désapprobation.

Tout en appelant au calme, le conseiller national PS Cédric Wermuth a répondu à sa collègue: "Je comprends si (ce geste) a énervé les Serbes ici au pays. Mais pour cela (la réaction de Natalie Rickli, ndlr), je n'ai aucune compréhension.". "Si vous n'avez pas compris que l'histoire albanaise-kosovare appartient à la Suisse, vous avez besoin de cours d'appui", a ajouté l'Argovien.

"On ne devrait pas mélanger la politique et le football"

"Je ne veux pas parler de cela", a esquivé Xherdan Shaqiri, désigné "homme du match" par la FIFA, au terme de la rencontre. "C'était un jour spécial pour moi", a affirmé pour sa part Granit Xhaka, défendant son geste qui a fortement déplu sur place en Russie.

>> Les explications de Bernardin Allemann dans le 12h30:

Granit Xhaka a inscrit un but incroyable à la Serbie.
Martin Divisek - Keystone
Le 12h30 - Publié le 23 juin 2018

"Il est bien clair que les émotions ressortent, et c'est ce qui s'est produit", a réagi Vladimir Petkovic, déplorant toutefois, à l'instar de l'Association suisse de football, le geste de ses deux joueurs. "On ne devrait pas mélanger la politique et le football", a ajouté le sélectionneur suisse, natif de Sarajevo en Bosnie-Herzégovine.

>> Lire aussi: L'ASF veut éteindre l'incendie sur l'affaire de "l'aigle"

En Serbie, la presse a critiqué le comportement des deux buteurs suisses, dénonçant une "provocation honteuse", l'aigle bicéphale étant considéré comme un symbole de la doctrine nationaliste de la Grande Albanie, qui vise à unir tous les Albanais des Balkans.

Roger Köppel "frôle avec le racisme"

L'éditorialiste et conseiller national UDC Roger Köppel n'a pas attendu cette mini-polémique pour critiquer l'équipe nationale. Cette semaine dans la Weltwoche, le Zurichois a ainsi parlé d'"une troupe de mercenaires multiculturelle balkanique presque sans patrie", "enrichie par quelques Africains 'ensuissés'".

Cet éditorial a suscité de vives réactions en Suisse alémanique ainsi que sur les réseaux sociaux. Un journaliste du Tages-Anzeiger a notamment accusé l'élu UDC de "frôler avec le racisme".

>> Le commentaire de Philippe Von Burg:

Victoire suisse - Polémique autour du geste de Shaqiri et Djaka: le commentaire de Philippe Von Burg
19h30 - Publié le 23 juin 2018

Didier Kottelat, avec ats

Publié le 23 juin 2018 - Modifié le 24 juin 2018

Agressions en marge du match à Zurich et Bâle

La victoire de la Suisse contre la Serbie vendredi soir n'a pas apaisé l'esprit de certains fans de foot. A Zurich, un groupe de fans serbes ont brûlé un drapeau du Kosovo et ont attaqué un homme de 32 ans, a indiqué la police samedi.

Les assaillants l'ont frappé et lui ont donné des coups de pied à la tête. Ils se sont enfuis quand des passants sont venus à la rescousse de l'homme à terre, qui a dû être transporté à l'hôpital.

A Bâle, un fan de football exhibant un drapeau albanais s'est pris un coup de couteau à une jambe dans la nuit de vendredi à samedi à Bâle devant son domicile. Ses jours ne sont pas en danger.

Présents sur place pour une autre raison, les policiers sont intervenus après l'agression, mais ne sont pas parvenus à arrêter les suspects. Les trois ou quatre assaillants courent toujours.