Modifié le 01 juin 2018

Les protestants sont plus critiques que les catholiques envers l'islam en Suisse

En Suisse, les protestants sont plus critiques envers l'islam que les catholiques.
Les protestants plus critiques que les catholiques envers l'islam en Suisse La Matinale / 1 min. / le 31 mai 2018
Le Pew Research Center a publié mardi une étude montrant que si dans les pays d'Europe de l'Ouest les catholiques sont les plus critiques envers l'islam, en Suisse ce sont les protestants.

"En Suisse, la critique envers les musulmans et les immigrés est fortement liée aux discours de l'UDC", relève jeudi Jörg Stolz, sociologue des religions et professeur à l'Université de Lausanne. "Or, l'UDC n'est pas un parti catholique, mais protestant à la base. Et donc, j'imagine que c'est ce lien-là qui explique cette donnée exceptionnelle".

Portant sur 15 pays, l'étude de l'institut américain, qui a sondé plus de 24'000 adultes en 2017, relève notamment qu'avec 75% de sa population qui se déclare chrétienne, la Suisse reste le cinquième pays le plus religieux de l'Europe occidentale.

Religion perçue positivement

L'étude du Pew Research Center montre aussi que la religion est perçue positivement en Suisse, où 45% des sondés pensent que l'Etat doit soutenir les religions. Il s'agit du pourcentage le plus élevé de tous les pays d'Europe occidentale.

Enfin, tous pays confondus, l’enquête montre un lien clair entre l’appartenance déclarée à une confession chrétienne d'une part, et une attitude plus nationaliste et moins ouverte à l'encontre des religions juive et musulmane que chez les personnes sans religion, d’autre part.

Sylvie Lambelet/lgr

Publié le 31 mai 2018 - Modifié le 01 juin 2018