Modifié le 30 mai 2018 à 20:56

Les cas de maltraitance envers les enfants ont augmenté de 10% en 2017

Maltraitance d'enfants en hausse de 10% en 2017: Violences psychologiques, négligences ou encore maltraitances physiques
Maltraitance d'enfants en hausse de 10% en 2017: Violences psychologiques, négligences ou encore maltraitances physiques 19h30 / 1 min. / le 30 mai 2018
Le nombre d'enfants maltraités recensé par les cliniques pédiatriques a augmenté de près de 10%, à 1730 cas, l'an dernier en Suisse. Les auteurs de ces mauvais traitements sont surtout des membres de la même famille.

Avec 38% des cas, la négligence dans la prise en charge parentale constitue la plus grande part d'actes de maltraitance d'enfants. Dans ces cas, la personne en charge omet de prendre soin de l'enfant.

La psychologue-psychothérapeute Laurence Bagnoud-Roth pointe les cas de conflits entre parents. "Une hypothèse que l'on peut émettre, c'est que l'enjeu du conflit s'est déporté sur les enfants", relève-t-elle dans le 19h30. "L'enfant est utilisé comme objet pour blesser l'autre parent."

>> Voir l'interview de Laurence Bagnoud-Roth dans le 19h30:

Maltraitance d’enfants en hausse: les précisions de Laurence Bagnoud-Roth, psychologue et psychothérapeute
19h30 - Publié le 30 mai 2018

Dégradation de l'état psychique

Avec un cas de maltraitance sur quatre (26%), la maltraitance physique vient au deuxième rang. Un cas sur cinq (20%) présente une maltraitance psychique. Il en va ainsi, par exemple, d'enfants spectateurs de la violence domestique. La dégradation de leur état psychique est non négligeable, a souligné mercredi la Société suisse de pédiatrie (SSP).

Les abus sexuels, eux, constituent 16% des cas d'enfants maltraités.

Hausse dans toutes les régions

Dans son recensement, la SSP a pris en compte les données de 20 des 41 cliniques pédiatriques suisses.

Toutes les grandes et moyennes cliniques en font partie. L'augmentation des cas constatée par rapport à l'année précédente est répartie sur la majorité des cliniques participantes, sans différences régionales.

ats/kg/ta

Publié le 30 mai 2018 à 12:50 - Modifié le 30 mai 2018 à 20:56