Modifié le 17 mai 2018 à 08:57

"Je n'ai aucune peur de l'eau", confie l'ancien bébé nageur qui fait le buzz

Bébés nageurs: la méthode a bien évolué, mais elle reste prisée
Bébés nageurs: la méthode a bien évolué, mais elle reste prisée 19h30 / 2 min. / le 16 mai 2018
Une vidéo montrant un cours de bébés nageurs en 1973 affole les réseaux sociaux depuis dimanche. On y voit un père lancer avec force sa fille dans une piscine. Aujourd'hui adulte, l'ancienne nageuse soutient la méthode.

Encore bébé, Isabelle Grimm a été jetée en pleurs la tête la première dans une piscine de Villars (VD) lors d'un cours de bébés nageurs. Quarante ans plus tard, la scène, issue des archives de la RTS, est devenue virale, visionnée à plus de 2,6 millions de reprises et partagée près de 20'000 fois sur Facebook:

Un succès fou car aujourd'hui la méthode surprend, voire révolte. "Ça me glace le sang et me choque", commente par exemple une internaute. Facebook a d'ailleurs jugé bon d'afficher un message d'avertissement avant de diffuser la vidéo.

Mais pour Isabelle, retrouvée par la RTS, ces images n'ont rien de choquant. "J'ai lu de nombreux commentaires négatifs et c'est bien dommage", confie au 19h30 celle qui est aujourd'hui mère de famille. "Cette méthode est nécessaire et de tels cours devraient être obligatoires, car ils sauvent des vies."

"Les moniteurs faisaient en sorte que l'on retrouve notre instinct animal"

Isabelle se souvient toutefois que les cours débutaient de manière plus douce, les enfants flottant dans la piscine tout en restant soutenus par les adultes, afin d'apprendre à se retourner pour respirer. "Les moniteurs faisaient en sorte que l'on retrouve notre instinct animal qui nous mène à nous retourner dans l'eau", explique-t-elle.

Avec pour résultat final, éviter la noyade si le bébé tombe tout habillé dans l'eau par accident. Ce qui explique pourquoi Isabelle porte des vêtements dans la vidéo d'archives. Car il s'agissait en réalité d'une démonstration de l'efficacité de ces cours.

"Aujourd'hui, je n'ai aucune peur de l'eau", confesse la quadragénaire, qui se dit heureuse de revoir ces images où apparaît son père. "Je suis plus émue par cette période qui ne reviendra jamais que par le fait d'avoir été jetée à l'eau."

>> Voir aussi une autre archive RTS avec l'initiateur des bébés nageurs en Suisse et un pédiatre:

Bébés nageurs? Révoltant
Sous la loupe - Publié le 02 juin 1975

Interview: Fanny Moille

Adaptation web: Tamara Muncanovic

Publié le 16 mai 2018 à 20:31 - Modifié le 17 mai 2018 à 08:57