Modifié

Les avalanches de ce long hiver neigeux ont fait 26 morts en Suisse

Une avalanche déclenchée artificiellement dans la vallée de la Sionne, à Anzère (VS) en mars 2017. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Une avalanche déclenchée artificiellement dans la vallée de la Sionne, à Anzère (VS) en mars 2017. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Après un hiver qualifié de "long et neigeux", le bilan des morts dans les avalanches en Suisse se monte à 26, soit 5 de plus que la moyenne pluriannuelle.

Après trois années de faible enneigement, l'hiver 2017/2018 a été long avec d'importantes chutes de neige, mais seulement dans les régions de montagne, a indiqué jeudi le service SLF de l'Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL.

Grandes avalanches en Valais

Sur l'ensemble de l'hiver, plus de 250 avalanches ayant provoqué des dommages corporels et matériels ont été signalées. Au total, jusqu'au 30 avril, 26 amateurs de sports d'hiver ont perdu la vie dans 19 avalanches. C'est plus que la moyenne pluriannuelle qui est de 21 morts.

Pour la première fois depuis 1999, le SLF a annoncé le 22 janvier le degré de danger d'avalanche le plus élevé (5 ou très fort) sur une large superficie. De nombreuses grandes - parfois très grandes - avalanches se sont produites, surtout en Valais et dans les Grisons.

>> Revoir l'impressionnante avalanche filmée par un guide de montagne à Täsch en janvier:

Une avalanche impressionnante filmée par un guide de montagne à Täsch, en dessous de Zermatt [RTS]
Une avalanche impressionnante filmée par un guide de montagne à Täsch, en dessous de Zermatt / L'actu en vidéo / 1 min. / le 24 janvier 2018

ats/mh

Publié Modifié

Janvier très doux

Il a neigé intensément en novembre et décembre, mais encore plus en janvier. Le premier mois de l'année a été particulièrement doux. Au-dessus de 2000 m, il est tombé de 2,5 à 5 m de neige entre la fin du mois de décembre et le 23 janvier.

Si l'on considère toute la période hivernale, c'était pour les altitudes au-dessus de 1500 m l'hiver le plus neigeux des 30 dernières années. En revanche, en dessous de 1000 m, il est tombé à peine la moitié de la quantité habituelle de neige.

La fin de l'hiver a été rapide: le mois d'avril a été "extrêmement chaud" et la neige a fondu beaucoup plus vite que d'habitude.