Bannière pour le minute par minute de la visite présidentielle allemande en Suisse. [Keystone]
Publié Modifié

Thomas Mann, le baby-foot et les Alpes pour conclure la visite d'Etat de Frank-Walter Steinmeier

- Le président de la République fédérale d'Allemagne Frank-Walter Steinmeier a achevé jeudi sa visite d'Etat de deux jours en Suisse. Relations bilatérales, coopération germano-suisse et politique européenne ont figuré au coeur des diverses rencontres.

- Le dirigeant allemand a été accueilli mercredi à l'aéroport de Zurich par le président de la Confédération Alain Berset puis a reçu les honneurs militaires à Berne. Le chef d'Etat a ensuite rencontré le gouvernement suisse in corpore avant diverses discussions en soirée.

- Jeudi, le président allemand s'est notamment rendu à l'Université de Fribourg, a joué au baby-foot avec Alain Berset et a survolé les Alpes.

En visite à Fribourg

Pavillon solaire et baby-foot

Après les discussions de la veille, Frank-Walter Steinmeier et le président de la Confédération Alain Berset avaient diverses visites au programme de la deuxième journée jeudi.

Les deux dirigeants se sont tout d'abord rendus sur la tombe de l'écrivain Thomas Mann à Kilchberg (ZH) avant de prendre la direction de l'Université de Fribourg, où ils ont pris part à une table ronde avec des étudiants. Le thème de discussion était la démocratie face aux défis et aux perspectives du XXIe siècle.

Ils ont ensuite rejoint la conseillère fédérale Doris Leuthard pour visiter le pavillon solaire NeighborHub sur le site d'innovation Bluefactory. Les présidents en ont d'ailleurs profité pour s'exercer au baby-foot dans la bonne humeur.

Les présidents suisse et allemand s'affrontent au babyfoot [RTS]
Les présidents suisse et allemand s'affrontent au babyfoot / L'actu en vidéo / 1 min. / le 26 avril 2018

Frank-Walter Steinmeier et Alain Berset ont finalement visité la cathédrale Saint-Nicolas à Fribourg avant d'embarquer dans un vol à destination de Zurich. Ils en ont profité pour survoler les Alpes et le glacier d'Aletsch en compagnie de Hans-Christian Leiggener, président du comité directeur du Patrimoine mondial de l'UNESCO Alpes Suisses Jungfrau-Aletsch, qui leur a expliqué l'impact du changement climatique sur les régions de montagne en Suisse.

Les discours des présidents

Frank-Walter Steinmeier et Alain Berset s'expriment

Johanna Spyri, Schiller, Frédéric II, Thomas Mann: les discours d'Alain Berset et Frank-Walter Steinmeier prononcés dans la Salle des pas perdus ont rivalisé de références littéraires.

"Lorsque la Suisse est évoquée, l'image de Heidi courant dans les prairies apparaît encore souvent", a déclaré le Fribourgeois. Et puis, rappelant que la moitié du fromage suisse exporté l'est en Allemagne, il a évoqué la fondue moitié-moitié prévue jeudi en terres fribourgeoises.

Au-delà des clichés, Alain Berset a rappelé une réalité: l'Allemagne est le principal partenaire commercial de la Suisse, tant pour les importations que pour les exportations.

Heureux d'être pour la première fois reçu en Suisse en tant que président de l'Allemagne, Frank-Walter Steinmeier s'est plu à citer Thomas Mann et sa perception de la démocratie, "sans laquelle l'Europe n'a pas d'avenir". Et puis, s'adressant aux sept Sages, il a fait part de son admiration pour le compromis, se disant "apprenti" en la matière.

>> L'Europe, sujet incontournable de la visite:

Le président de la Confédération Alain Berset et son épouse accueillent le président allemand Frank-Walter Steinmeier, lui aussi accompagné de son épouse, à l'aéroport de Kloten. [Peter Klaunzer - Keystone]Peter Klaunzer - Keystone
L’Europe, sujet incontournable de la visite du président allemand en Suisse / Forum / 2 min. / le 25 avril 2018

Honneurs militaires devant la cathédrale

Accueil par le Conseil fédéral in corpore

Après être arrivés à Berne en début d'après-midi en train spécial, Frank-Walter Steinmeier et Alain Berset se sont rendus sur la place de la cathédrale. Les honneurs militaires y ont été rendus.

Les honneurs militaires pour le président allemand Frank-Walter Steinmeier [RTS]
Les honneurs militaires pour le président allemand Frank-Walter Steinmeier / L'actu en vidéo / 27 sec. / le 25 avril 2018

Le chef d'Etat allemand a ensuite été reçu et salué par le Conseil fédéral in corpore et tous sont allés à la rencontre de la population qui s'était massée sur la place. Le choeur des enfants de Kehrsatz et la musique militaire interprétée par une fanfare d'école de recrues ont accompagné le président allemand et son épouse Elke Büdenbender.

L'avion présidentiel a atterri à Zurich

Alain Berset accueille son homologue allemand

L'avion du président allemand Frank-Walter Steinmeier s'est posé mercredi peu après midi sur le tarmac de l'aéroport de Zurich, avec deux minutes de retard. Il y a été accueilli par une délégation officielle conduite par le président de la Confédération Alain Berset.

>> Les images de l'arrivée de Franz-Walter Steinmeier

L'arrivée de Frank-Walter Steinmeier [RTS]
L'arrivée de Frank-Walter Steinmeier / L'actu en vidéo / 45 sec. / le 25 avril 2018

>> L'analyse de Rouven Gueissaz dans le 12h45:

Le président allemand Frank-Walter Steinmeier est arrivé en Suisse [RTS]
Le président allemand Frank-Walter Steinmeier est arrivé en Suisse / 12h45 / 1 min. / le 25 avril 2018

>> Les couples présidentiels sur une photo tweetée par le porte-parole du Conseil fédéral:

Echange de cadeaux

Que deviennent ces présents échangés par les chefs d'Etat?

Alain Berset et Frank-Walter Steinmeier se sont offert des cadeaux de valeur, dont le contenu a été tenu secret jusqu'en milieu d'après-midi. Alain Berset a offert à son homologue allemand un ouvrage du peintre et illustrateur genevois François Gos (1880-1975) consacré à la flore alpine.

Quant à Frank-Walter Steinmeier, il a remis au président de la Confédération un guide de voyage datant de 1804 sur "la plus utile et agréable manière de voyager en Suisse" ainsi qu'un livre de 1922 portant sur le regard de Goethe sur la Suisse.

Cet échange entre chefs d'Etat est l'occasion de s'interroger sur le sort réservé à ces objets offerts à la Suisse:

Que deviennent les cadeaux échanger entre chefs d'Etat? (ici Alain Berset avec le président du Gouvernement saint-gallois). [Gian Ehrenzeller - Keystone]Gian Ehrenzeller - Keystone
Que deviennent les cadeaux officiels offerts à la Suisse? / Le 12h30 / 2 min. / le 25 avril 2018

Entretien avec le président Steinmeier

"Je viens dans un pays pour lequel j’ai un grand respect"

Grand connaisseur de la Suisse, Frank-Walter Steinmeier a "mesuré la Suisse avec ses pieds", une manière de dire qu'il s'est beaucoup baladé dans le pays, du lac Majeur au Piz Palü, explique-t-il dans l'émission Tout un monde mercredi.

Pour lui, la Suisse n'est pas "le petit voisin" de l'Allemagne: "Je vois un pays qui, d'un point de vue économique, et je ne parle pas seulement de la finance, et d'un point de vue scientifique, appartient en fait à l'élite mondiale." Le président allemand poursuit sans équivoque: "C'est pourquoi je ne viens pas voir un petit voisin mais je viens dans un pays pour lequel j'ai un grand respect."

Un lien particulier autour de la médiation

L'ancien ministre des Affaires étrangères rappelle aussi le lien particulier qu'il avait établi avec son homologue Didier Burkhalter: "Nous avons convenu autrefois, de façon très concrète, entre les deux ministères des Affaires étrangères de collaborer, pour nous entraîner à la médiation dans des situations de conflits internationaux."

Le président allemand espère que les négociations entre la Suisse et l'Union européenne progresseront: "Je ne veux pas surestimer la situation, mais ces derniers temps, il y a eu quelques signaux qui me donnent l'impression que quelque chose est à nouveau en train de bouger."

Et Frank-Walter Steinmeier d'appeler la Suisse à ne plus percevoir l'Union "comme un pays ennemi": "Je suis persuadé que si un accord cadre était trouvé, ce serait certainement un avantage pour les deux parties, et c'est pourquoi je souhaite que l'on progresse."

Le président allemand Frank-Walter Steinmeier. [Federico Gambarini - DPA/Keystone]Federico Gambarini - DPA/Keystone
Le président allemand Frank-Walter Steinmeier en visite officielle en Suisse / Tout un monde / 6 min. / le 25 avril 2018

Interview de Tim Guldimann, ex-ambassadeur à Berlin

"Les relations sont excellentes entre l'Allemagne et la Suisse"

Pour Tim Guldimann, ancien ambassadeur de Suisse à Berlin entre 2010 et 2015, puis conseiller national (PS/ZH) de 2015 à 2018, "les relations entre l'Allemagne et la Suisse sont excellentes", "cette visite a un aspect symbolique".

Il rappelle aussi dans La Matinale que le président allemand Frank-Walter Steinmeier s'est déjà souvent rendu en Suisse, au moment où il était ministre des Affaires étrangères.

L'ancien ambassadeur estime que les difficultés entre Suisse et Allemagne sur les grands dossiers comme l'accord Rubik ou les vols de données bancaires ne doivent pas être exagérées: "même ces difficultés-là n'ont pas vraiment affecté l'attitude positive de l'Allemagne envers la Suisse".

L'Allemagne est certes un appui pour la Suisse au sein de l'Union européenne, mais "en tant que principal pays de l'Union, elle défend les principes de l'Union", par exemple sur la mise en oeuvre de l'initiative contre l'immigration de masse, "l'Allemagne a défendu le respect de l'accord de libre-circulation des personnes. Là, il n'y avait pas de concession, soit directe, soit à Bruxelles."

Le conseiller national socialiste Tim Guldimann a tiré sa révérence. [Monika Flueckiger - Keystone/EQ Images]Monika Flueckiger - Keystone/EQ Images
Tim Guldimann, ancien ambassadeur de Suisse à Berlin / La Matinale / 6 min. / le 25 avril 2018

Qui est Frank-Walter Steinmeier?

Le portrait du dirigeant

Frank-Walter Steinmeier, 62 ans, a succédé en février 2017 à Joachim Gauck à la présidence de l'Allemagne. Il est le 12e chef d'Etat allemand.

De 2005 à 2009, puis de 2013 à 2017, ce membre du parti social-démocrate SPD a exercé la fonction de ministre des Affaires étrangères dans les gouvernements de coalition formés par Angela Merkel. Lors des législatives de 2009, il avait largement échoué face à Angela Merkel, devenant alors pendant un temps le chef de l'opposition parlementaire à la CDU.

Titulaire d'un doctorat en droit, il prône une politique diplomatique allemande plus active et a oeuvré pour accroître le rôle du pays dans la politique internationale.

Liens économiques forts

Des relations germano-suisses riches

Les liens entre la Suisse et l'Allemagne reposent sur 200 accords. L'Allemagne est le principal partenaire commercial de la Suisse, tant pour ce qui est des importations qu'en matière d'exportations.

En 2015, les entreprises allemandes comptaient quelque 121'000 salariés en Suisse, ce qui place l'Allemagne en tête dans ce domaine. De leur côté, les sociétés helvétiques employaient environ 425'000 personnes en Allemagne, tandis que le nombre de frontaliers allemands venant travailler en Suisse atteignait approximativement 62'000 en 2016.

En outre, quelque 300'000 Allemands vivaient en Suisse en 2017, et le nombre de Suisses installés en République fédérale s'est accru ces dernières années pour se situer à 88'000 personnes à la fin 2017 (81'000 en 2012).

Le président allemand en compagnie d'Alain Berset et de leurs épouses respectives. [Peter Klaunzer - Keystone]Peter Klaunzer - Keystone
La lune de miel entre la Suisse et l’Allemagne est consommée / La Matinale / 1 min. / le 26 avril 2018

Au menu de la visite

Bilatérales et politique européenne

Après un accueil à Berne mercredi en début d'après-midi par le président de la Confédération Alain Berset avec les honneurs militaires et une rencontre avec le Conseil fédéral in corpore, Frank-Walter Steinmeier participera à des entretiens officiels au Bernerhof avec plusieurs ministres suisses.

Tant les relations bilatérales et la coopération entre les deux pays dans le contexte international que la politique européenne seront abordées. Un dîner de gala sera ensuite donné.

Jeudi, la démocratie et le développement durable figureront au programme des visites, notamment à Fribourg où le président de la République fédérale prendra part à une table ronde à l'Université.

Les drapeaux allemand et suisse à l'occasion d'une rencontre officielle à Berne en 2012. [Peter Klaunzer - Keystone]Peter Klaunzer - Keystone
Le président allemand Frank-Walter Steinmeier en visite d’Etat en Suisse / La Matinale / 1 min. / le 25 avril 2018