Modifié le 15 avril 2018

Les coûts de désaffectation des centrales nucléaires encore revus à la hausse

La centrale nucléaire de Leibstadt (AG).
La centrale nucléaire de Leibstadt (AG). [Alessandro Della Bella - Keystone]
Le Département fédéral de l'énergie (DETEC) revoit à la hausse les coûts de désaffectation des centrales nucléaires et de gestion des déchets radioactifs, dans une estimation rendue publique jeudi.

Le facture devrait se monter à près de 24,581 milliards, soit 1,097 milliard de plus que la proposition de décembre. Cette estimation sert à définir le montant des contributions annuelles des exploitants aux deux fonds pour la période de taxation allant de 2017 à 2021. En 2016, swissnuclear avait estimé les coûts totaux à 21,767 milliards de francs.

En décembre, la commission pour le fonds de désaffectation et le fonds de gestion des déchets a contrôlé l'étude et proposé de remonter le total à 23,484 milliards.

>> L'avis de Stéphane Genoud, professeur en management de l'énergie à la HES-SO Valais:

Stéphane Genoud, professeur à la HES-SO Valais et pilote.
HEVS
Forum - Publié le 15 avril 2018

Postes sous-évalués

Le DETEC se rallie à la commission, à quelques exceptions près. Selon lui, les coûts pour la déconstruction de toutes les structures de bâtiments y compris les fondations (46 millions) font partie des coûts de désaffectation. Il faut également gonfler de 651 millions les coûts pour la gestion des déchets.

Enfin, les indemnités prévues pour les régions d'implantation de dépôts en couches géologiques profondes ont elles aussi été sous-estimés, estime le DETEC.

Publié le 12 avril 2018 - Modifié le 15 avril 2018