Modifié le 04 avril 2018 à 15:59

L’ambassadeur de Suisse au Vatican décrit la venue du pape en latin

Pierre-Yves Fux sur la venue du pape
Pierre-Yves Fux sur la venue du pape L'actu en vidéo / 4 min. / le 04 avril 2018
"Per aeroplanum Papa Franciscus Genavam ibit", c'est en latin que l'ambassadeur suisse près le Saint-Siège annonce la venue du pape François à Genève en juin et explique comment la visite se prépare.

"Per aeroplanum Papa Franciscus Genavam ibit et colloquerur cum rectoribus Confoederationis helveticae: le pape François se rendra en avion à Genève et rencontrera le Conseil fédéral." L'ambassadeur de Suisse près le Saint-Siège, Pierre-Yves Fux, exprime dans la langue encore pratiquée au Vatican la venue du pape François en Suisse le 21 juin et raconte les conditions de la visite qui se prépare.

Une forte présence suisse auprès du pape

Latiniste accompli, l'ambassadeur suisse, qui donne aussi des conférence en latin, commente plus largement les liens entre Berne et le Vatican. Il souligne la forte présence suisse autour du pape qui a pu contribuer à cette visite. "Le cardinal suisse Kurt Koch a déclenché cette visite. Il est la personne qui a persuadé le pape", explique-t-il, mentionnant aussi le rôle de la Garde suisse qui vit dans l'enceinte du Vatican.

Pierre-Yves Fux a été en poste en Iran, au Japon, en Israël et en Jordanie. Il commente le rôle de la diplomatie suisse et son extrême stabilité: "C'est un cas très rare de pays européen qui n'a jamais connu de renversement de gouvernement ou de rupture des institutions depuis 1848", souligne l'ambassadeur dans l'entretien qui sera diffusé dans l'émission "Pardonnez-moi" de la RTS.

dr/ebz

Publié le 04 avril 2018 à 12:06 - Modifié le 04 avril 2018 à 15:59