Modifié

On parle davantage le français en Suisse qu'il y a quarante ans

Malgré une avancée du français, la langue la plus parlée en Suisse reste l'allemand ou le suisse-allemand. Ici un centre social à Zurich. (Image d'illustration). [CHRISTIAN BEUTLER - KEYSTONE]
Malgré une avancée du français, la langue la plus parlée en Suisse reste l'allemand ou le suisse-allemand. Ici un centre social à Zurich. (Image d'illustration). [CHRISTIAN BEUTLER - KEYSTONE]
La répartition des langues nationales a changé ces quatre dernières décennies. L'allemand, l'italien et le romanche comme langues principales ont reculé, alors que les parts du français et des langues non nationales ont augmenté.

Entre 1970 et 2016, la part de personnes ayant indiqué l’allemand (ou le suisse-allemand) comme langue(s) principale(s) a légèrement baissé, passant de 66% à 63%, selon une publication mercredi de l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Pour l’italien (ou le dialecte italo-grison) et le romanche, la part baisse également, passant de 11% à 8%, respectivement de 0,8% à 0,5%. En revanche, la part de personnes ayant indiqué le français passe de 18% à 23% sur la même période.

Anglais et portugais

La part de personnes ayant indiqué une langue non nationale augmente fortement, de 4% à 22%. Ceci principalement en raison de la possibilité, depuis 2010, d’indiquer plusieurs langues principales, explique l'OFS. L’anglais et le portugais sont les deux langues les plus souvent mentionnées à cet égard.

A la maison, 59% des personnes parlent habituellement le suisse-allemand, 24% le français, 11% l’allemand standard, 8% l’italien. Suivent l’anglais (5%) et le portugais (4%).

ats/pym

Publié Modifié

Marché du travail

Sur le marché du travail, le suisse allemand est la langue la plus fréquemment parlée (65% des personnes actives occupées), suivi de l’allemand standard (35%), du français (29%), puis de l’anglais (19%) et de l’italien (9%).

Apprentissage

Parmi les personnes âgées de 25 ans ou plus, une sur cinq apprend une langue. L’anglais est le plus souvent choisi, quelle que soit la région linguistique considérée: 35% citent cette langue, loin devant le français (15%), l’allemand (13%) et l’italien (11%).