Modifié

Interpellations déposées sur le partenariat entre La Poste et Amazon

Le partenariat en discussion entre Amazon et La Poste suscite l'inquiétude des acteurs privés en Suisse. [Paul Sakuma - AP/Keystone]
Interpellations déposées sur le partenariat entre La Poste et Amazon / La Matinale / 2 min. / le 5 mars 2018
Après les inquiétudes des milieux économiques, c'est au tour du monde politique de s'interroger sur le partenariat entre La Poste et Amazon, le géant américain du commerce en ligne.

Les conseillers nationaux Mathias Reynard (PS/VS) et Olivier Feller (PLR/VD) ont déposé la semaine dernière deux interpellations demandant au Conseil fédéral de faire la lumière sur cette alliance.

La Loi sur La Poste impose au géant jaune d'offrir les mêmes conditions à toutes les entreprises. Le partenariat en discussion avec Amazon, révélé dans la presse alémanique, suscite l'inquiétude des acteurs privés en Suisse.

>> Lire: L'offensive du géant Amazon en Suisse suscite des inquiétudes

Ces derniers craignent que des avantages de dédouanement n'aient été accordés à l'entreprise américaine pour les livraisons rapides, comme l'a expliqué Pascal Vandenberghe, directeur général de Payot, dans La Matinale de lundi.

"Cachotteries" de La Poste

La Poste refuse de communiquer sur ces négociations autour d'un contrat privé, ce qui aiguise l'appétit de transparence des élus. Pour Olivier Feller, conseiller national PLR vaudois, le fait que La Poste ne veut pas communiquer sur ce sujet, "m'amène à penser que La Poste pourrait mener des discussions avec Amazon en vue d'offrir à cette plate-forme qui n'a jamais créé d'emplois en Suisse des avantages particuliers en matière tarifaire".

Selon l'élu vaudois, des avantages accordés à l'entreprise américaine menaceraient l'ensemble des entreprises suisses qui ont une plate-forme de commerce en ligne.

Esther Coquoz/lan

Publié Modifié