Modifié le 11 février 2018

Les resquilleurs seront fichés dans un registre national dès 2019

Un distributeur de billets des CFF en gare de Zurich (image d'illustration).
Un distributeur de billets des CFF en gare de Zurich (image d'illustration). [Gaetan Bally - Keystone]
Les passagers qui voyagent sans titre de transport valable seront à l'avenir enregistrés dans un registre national. Ce dernier sera progressivement mis en place dès avril 2019.

Les chefs des plus grandes entreprises de transports de Suisse ont décidé début février de concrétiser ce projet, a indiqué dimanche la porte-parole de l'association des transports publics CH-direct, Sabine Krähenbühl, confirmant une information de la radio alémanique SRF.

Ce registre national sera mis en oeuvre dès avril 2019. Dans un premier temps, il réunira les plus grandes entreprises de transports. D'ici fin 2019, il devrait couvrir les quelque 250 entreprises de transports affiliées à CH-direct.

Amendes plus salées

Pour les utilisateurs, cela signifie que s'ils voyagent sans titre de transport valable, le contrôleur pourra savoir s'ils ont déjà resquillé dans d'autres entreprises, ce qui n'est pas le cas actuellement. Dans ce cas l'amende sera plus salée. La porte-parole rappelle que le principe de gradation des amendes en cas de récidive existe déjà.

Le registre sera géré par CarPostal SA sur mandat de CH-direct. En cas de resquille, la personne y sera inscrite pour une durée de deux ans.

ats/jvo

Publié le 11 février 2018 - Modifié le 11 février 2018