Modifié

Condamnation en Suisse pour avoir promu l'Etat islamique sur Facebook

La propagande pour l'Etat islamique sur les réseaux sociaux est interdite en Suisse. [Dado Ruvic - Reuters]
La propagande pour l'Etat islamique sur les réseaux sociaux est interdite en Suisse. [Dado Ruvic - Reuters]
Le Ministère public de la Confédération (MPC) a condamné un homme domicilié en Suisse à six mois de prison avec sursis. Il a fait de la propagande pour l'Etat islamique sur Facebook.

Entre mai et décembre 2016, l'homme a partagé de nombreuses vidéos et photos de propagande de l'EI. Parmi elles figurait une photo montrant un cadavre couvert de sang, qu'il a commentée de la manière suivante: "C'était sûrement un lion du califat". Dans d'autres circonstances, il a écrit "Tuez les chiites".

Lors de son interrogatoire, l'homme a déclaré rejeter l'EI et avoir "liké" les images pour que tout le monde voie ce qui se passe en Syrie. Il savait qu'il était interdit d'inciter des personnes à partir y faire la guerre.

60 procédures pendantes

Le MPC a conclu que l'homme avait agi en connaissance du caractère illicite de l'organisation terroriste. Il l'a condamné à six mois de prison avec sursis et à une amende de 2000 francs.

Actuellement, environ 60 procédures pénales pour terrorisme djihadiste sont pendantes au MPC. En général, ce type de procédures est engagé pour soupçons d'infraction à la loi fédérale interdisant les groupes Al-Qaïda et Etat islamique, mais aussi pour soutien à une organisation criminelle.

ats/jvo

Publié Modifié