Modifié le 11 février 2018 à 15:03

Condamnation en Suisse pour avoir promu l'Etat islamique sur Facebook

Diffuser de la propagande pour l'Etat islamique sur les réseaux sociaux est interdit en Suisse.
Diffuser de la propagande pour l'Etat islamique sur les réseaux sociaux est interdit en Suisse. [Dado Ruvic - Reuters]
Le Ministère public de la Confédération (MPC) a condamné un homme domicilié en Suisse à six mois de prison avec sursis. Il a fait de la propagande pour l'Etat islamique sur Facebook.

Entre mai et décembre 2016, l'homme a partagé de nombreuses vidéos et photos de propagande de l'EI. Parmi elles figurait une photo montrant un cadavre couvert de sang, qu'il a commentée de la manière suivante: "C'était sûrement un lion du califat". Dans d'autres circonstances, il a écrit "Tuez les chiites".

Lors de son interrogatoire, l'homme a déclaré rejeter l'EI et avoir "liké" les images pour que tout le monde voie ce qui se passe en Syrie. Il savait qu'il était interdit d'inciter des personnes à partir y faire la guerre.

60 procédures pendantes

Le MPC a conclu que l'homme avait agi en connaissance du caractère illicite de l'organisation terroriste. Il l'a condamné à six mois de prison avec sursis et à une amende de 2000 francs.

Actuellement, environ 60 procédures pénales pour terrorisme djihadiste sont pendantes au MPC. En général, ce type de procédures est engagé pour soupçons d'infraction à la loi fédérale interdisant les groupes Al-Qaïda et Etat islamique, mais aussi pour soutien à une organisation criminelle.

ats/jvo

Publié le 11 février 2018 à 14:52 - Modifié le 11 février 2018 à 15:03