Modifié le 10 février 2018 à 16:45

Les USA et la Grèce, qui enquêtent sur Novartis, font appel à la justice suisse

Novartis: scandale politique en Grèce
Novartis: scandale politique en Grèce 19h30 / 2 min. / le 09 février 2018
L'Office fédéral de la justice (OFJ) a reçu deux demandes d'entraide dans le cadre de l'affaire Novartis en Grèce, a appris la RTS. Les Etats-Unis et la Grèce enquêtent sur des soupçons de corruption.

La Suisse "a reçu deux demandes d'entraide, l'une en provenance de Grèce et l'autre des Etats-Unis", a confirmé mardi un porte-parole de l'OFJ. Les deux requêtes, reçues fin 2017 et début 2018, "sont actuellement à l'examen", a-t-il précisé.

Le géant pharmaceutique suisse se trouve au centre d'un scandale de pots-de-vin présumés versés en Grèce.

L'affaire a pris un tournant politique, avec l'implication possible de dix anciens ministres. L'enquête du parquet anticorruption vise des faits qui remontent à la période 2006-2015.

>> Lire aussi:  L'enquête sur Novartis en Grèce éclabousse des ténors de l'opposition

Le ministre grec de la justice a déclaré que l'affaire "est d'une énorme ampleur". Il avait estimé en avril que la société bâloise avait probablement soudoyé "des milliers" de médecins et fonctionnaires.

Contacté par la RTS, Novartis a affirmé coopérer avec les autorités locales et étrangères sur ce dossier. Selon la presse grecque, une investigation du FBI, qui aurait obtenu la coopération d'anciens employés de Novartis, se trouve à l'origine de l'enquête.

Marc Renfer

Publié le 06 février 2018 à 18:19 - Modifié le 10 février 2018 à 16:45