Grand Format

Parole à la Génération 2000

Introduction

Ils sont nés au tournant des années 2000, sont membres de la génération des digital natives, une génération dont on parle beaucoup mais qu'on entend peu. La Matinale leur donne la parole.

Chapitre 01

Laure Huguet, instagrammeuse et influenceuse

Laure Huguet vient de fêter ses 18 ans. Née en 1999, elle fait partie de cette génération Z qui n'a pas connu le monde sans internet.

De nationalités sénégalaise et suisse, cette jeune femme d'Yverdon est une star du réseau social Instagram et compte  près de 50'000 abonnés sur son compte @ruedelor.

L'interview de Laure Huguet dans La Matinale et sa playlist

Son "alter ego" en Corée du Sud

Ssin est une célèbre youtubeuse en Corée du Sud, un brin déjantée, reine du maquillage en ligne. C'est avec son smartphone que Ssin a commencé il y a trois ans à mettre en ligne des tutoriels de maquillage... Aujourd’hui, elle compte un million et demi d'abonnés sur Youtube et elle se retrouve à la tête d’une petite entreprise de 5 personnes.

>> Son portrait dans Mode avion:

Ssin, Youtubeuse star du web en Corée du Sud.
Ssin - YouTube
La Matinale 5h - 6h30 - Publié le 06 février 2018

De son vrai nom Park Su-hye, Ssin s'est rendue populaire grâce à ses vidéos où, par la magie du maquillage, elle se transforme en diverses chanteuses – ou chanteurs - de K-pop, la musique populaire coréenne. Mais la vraie raison de son succès, c'est sa personnalité. Ssin fait des grimaces et des blagues salaces, elle se moque de l'obsession de ses compatriotes pour les photos narcissiques publiées sur Instagram, elle se filme le matin au réveil, poche sous les yeux et cheveux en bataille... bref, elle ne se prend pas au sérieux, et ça cartonne!

Chapitre 02

Raphaël Vögeli, petit génie de l'informatique

C'est accompagné d'un robot créé par ses soins que Raphaël Vögeli, créateur qui rêve de Silicon Valley de 19 ans, a répondu à l'invitation de La Matinale.

"Papa d'une dizaine de robots", Raphaël a été gagné par le virus alors que ses parents l'emmenaient chaque année au Festival de robotique de l'EPFL.

Une chose entraînant l'autre, il s'est inscrit à un atelier de robotique et programmation organisé par l'école polytechnique, puis a été contacté pour y créer un club de robotique avec 5 autres jeunes, à l'âge de 13 ou 14 ans. Et c'est à ce moment qu'il fabrique son premier robot.

L'interview de Raphaël Vögeli dans La Matinale et sa playlist

 

Son "alter ego" en Chine

Jiang Shibo, jeune Chinois de 19 ans passionné de robotique et de programmation, est membre du club de robotique de son université à Shanghai. L’équipe travaille depuis des mois sur un petit véhicule autonome.

"On échoue souvent. C'est rare d'arriver à quelque chose à la première tentative. Quand tu modifies un robot ou un logiciel, tu as besoin de l'aide des autres, on réfléchit ensemble… C'est un travail d’équipe. Ce soutien, cette collaboration intellectuelle débouche sur des amitiés fortes. C’est ça qui me plaît et me rend heureux…"

Outre les amitiés, son hobby lui procure aussi un sentiment particulier: il n'est plus seulement un jeune quelconque… c'est surtout un créateur: "J'ai l’impression de donner vie à quelque chose. Un objet est soudain capable de se mouvoir de manière autonome. Cette chose inanimée s’éveille en un instant comme si elle prenait vie. On ressent une vraie joie."

Et son avenir? Jiang Shibo le voit dans la biotechnologie, la biomécanique… Il le dit : la science va révolutionner l’anatomie… Grâce aux progrès, l'homme va vers un corps augmenté…

>> Son portrait dans Mode avion:

Jiang Shibo.
DR
La Matinale 5h - 6h30 - Publié le 06 février 2018

Chapitre 03

Louanne Juillerat, championne de BMX

Louanne Juillerat, tout juste 20 ans, est membre de l'équipe suisse de BMX, un sport qu'elle pratique depuis toute petite avec d'ores et déjà un joli palmarès en Suisse et en Europe.

Si son sport est encore peu connu du grand public, il est toutefois discipline olympique, d'où l'objectif de se qualifier pour les JO de Tokyo en 2020.

L'interview de Louanne Juillerat dans La Matinale et sa playlist

 

Ses "alter ego" en Russie

Varvara Rudentsova et Savely Dobriakov ont 12 et 13 ans et ont été vice-champions du monde de danse sportive dans leur catégorie. Ils vont à l’école comme les autres, mais tous les soirs, de 16 à 23 heures, ils s'entraînent encore et encore dans le centre d'élite de Moscou.

Un destin tout tracé pour Varvara qui, à 4 ans dans un centre commercial, tombe par hasard sur un cours de danse et explique à sa grand-mère: "c'est cela que je veux faire!"

Aujourd'hui le duo de danseurs rêve d’être champion du monde. Et que leur discipline soit intégrée aux Jeux Olympiques...

>> Leur portrait dans Mode avion:

Varvara Rudentsova et Savely Dobriakov, 12 et 13 ans, ont été vice-champions du monde de danse sportive dans leur catégorie.
DR
La Matinale 5h - 6h30 - Publié le 07 février 2018

Chapitre 04

Lucie Schwed, membre du Parlement des Jeunes Genevois

Née en 1999, Lucie Schwed est gymnasienne et membre du Parlement des jeunes genevois. "Il ne faut pas se laisser abuser par le terme 'parlement', insiste-t-elle. Nous sommes une association qui est essentiellement une plateforme de projets et qui a pour but de proposer un engagement par les jeunes pour les jeunes".

Dotée d'une sensibilitée de gauche, elle s'intéresse notamment aux questions de genres. Elle dit toutefois encore hésiter à entamer une véritable carrière politique.

L'interview de Lucie Schwed dans La Matinale et sa playlist

 

Son "alter ego" en Tunisie

Jeune Tunisien engagé, Hazem, 20 ans, représente les étudiants de son université où il poursuit des études de philosophie. En 2011, lors de la révolution, Hazem n'a pas hésité à rejoindre ses compatriotes dans la rue pour crier "dégage" au chef d'Etat destitué Zine el-Abidine Ben Ali.

Plus récemment, le jeune homme a manifesté contre la hausse du coût de la vie. De culture marxiste, il dit souhaiter la justice sociale et fustige son président de 91 ans, Beji Caid el Sebsi. "Ce pays est révolutionnaire et ne sera jamais gouverné par des partis qui n'ont aucune relation avec le peuple", affirme-t-il.

>> Son portrait dans Mode avion:

Des personnes manifestent à Tunis le 14 janvier 2018 contre la hausse des prix.
Hassene Dridi - AP/Keystone
La Matinale 5h - 6h30 - Publié le 08 février 2018

Chapitre 05

Loïc Hobi, apprenti réalisateur à l’école de cinéma de Luc Besson

Loïc Hobi est passionné de cinéma depuis son jeune âge. Ce Neuchâtelois de 20 ans a su profiter de la médiathèque de son lycée ainsi que du Festival international du film fantastique (NIFFF) pour approfondir ses connaissances du septième art.

Il y a cinq mois, il a intégré l'Ecole de la Cité, près de Paris, un établissement créé par le réalisateur français Luc Besson. Il fait ainsi partie des 30 étudiant en réalisation sélectionnés sur 4000 candidats.

Parmi ses influences, il cite Gus van Sant ("Will Hunting", "Elephant") et Robert Zemeckis ("Qui veut la peau de Roger Rabbit", "Forrest Gump").

L'interview de Loïc Hobi dans La Matinale et sa playlist

Son "alter ego" aux Etats-Unis

Jiannan Wu est arrivé aux Etats-Unis il y a quatre ans. Il sculpte la vie quotidienne du métro de New York. Son travail a déjà été remarqué par la critiques et il a exposé dans différentes galerie de la ville. Pour lui, en tant qu'artiste, vivre à New York est une évidence.

Mais la mégapole devient peu à peu inaccessible pour les jeunes artistes. Alors, pour vivre ou plutôt survivre, Jiannan travaille à Manhattan dans une prestigieuse galerie d’art. Il expose en Italie, vend des sculptures en Chine mais a décidé de rester pour le moment à New York, en raison de sa magie, son attraction.

>> Son portrait dans Mode avion:

Jiannan Wu, jeune artiste qui vit à New York.
Raphaël Grand - RTS
La Matinale 5h - 6h30 - Publié le 09 février 2018

Chapitre 06

Les Millenials hyperconnectés

Le monde du travail suisse s'apprête à vivre le plus grand défi de recrutement de main d’œuvre qualifiée de son histoire avec le départ à la retraite des baby-boomers.

Mais comment s'adapter à la fois aux besoins de jeunes retraités encore actifs et à ceux des Millenials hyperconnectés? 

Redécouvrez la série "Génération travail", qui dresse le profil de chaque génération sociologique et les suit au sein des entreprises.

>> Lire: A chaque génération ses défis au travail

Chapitre 07

Ceux qu'on appelle "Génération Y"

La "génération Y" génère un nombre important de stéréotypes. On admet qu'ils ont entre 22 et 35 ans environ et on les oppose souvent à la génération de leurs parents, les "baby boomers".

Décrits comme des questionneurs permanents, d'où la dénomination "Y" pour "why" ("pourquoi"), les jeunes de cette génération doivent-ils être considérés comme un ensemble uniforme composé uniquement de doux rêveurs? Eléments de réponse avec six jeunes "Y": Nous les jeunes! Ceux qu'on appelle "Génération Y"

Chapitre 08

Une génération qui bouleverse des pans de la société

La série de Futur antérieur

Futur antérieur nous explique également cette semaine comment les générations Y et Z sont en train de bouleverser de nombreux pans de la société. Comme par exemple la publicité, où la maîtrise technologique et le zapping à tout-va par ces générations est un défi pour le secteur.

>> L'épisode 1 de la chronique:

La publicité ciblée est testée par Swisscom.
James Steidl - fotolia
Futur antérieur - Publié le 05 février 2018

Institution helvétique, l'armée doit aussi s'adapter à cette nouvelle génération, notamment en adaptant sa gestion des ressources humaines. Mais ces jeunes d'aujourd'hui ne sont pas si différents de leurs aînés.

>> L'épisode 2 de la chronique:

Une femme engagée dans l'armée suisse suit une formation pour les soldats de la Swisscoy à Stans (NW) en 2014 (image d'illustration).
Christian Beutler - Keystone
Futur antérieur - Publié le 06 février 2018

 

Si l'on considère les mutations des secteurs du commerce et de la distribution comme de l'innovation, les moins de 30 ans voient ces évolutions simplement comme des évidences. Show rooms, espaces de tests, bars, conscience écologique mise en avant...

>> L'épisode 3 de la chronique:

Un showroom du distributeur Zalando à Berlin.
Hannibal Hanschke - Reuters
Futur antérieur - Publié le 07 février 2018

Cette génération peu fidèle et qui n'hésite pas à donner son avis et le partager sur les médias sociaux est également une cible de choix pour les marques de luxe, qui y voient une possibilité de croissance. D'où une communication particulièrement adaptée.

>> L'épisode 4 de la chronique:

Sac, gants, montre et lunettes de luxe.
Gaetan Bally - Keystone
Futur antérieur - Publié le 08 février 2018

C'est sur les réseaux sociaux que les milieux culturels tentent d'attirer la génération Z, à l'aide de campagnes de publicité ciblées, de promotions sur les tarifs ou d'ateliers spécialisés pour les jeunes.

>> L'épisode 5 de la chronique:

Le Faust de Gounod est actuellement à l'affiche du Grand Théâtre de Genève.
Magali Dougados - GTG
Futur antérieur - Publié le 09 février 2018

>> Ecouter aussi l'interview de Pierre-Henri Tavoillot, philosophe, président du Collège de philosophie à l'Université de la Sorbonne à Paris.

Pierre-Henri Tavoillot.
DRFP
Futur antérieur - Publié le 11 février 2018

Crédits

  • Interviews et production: Yann Amedro et Coralie Claude

  • Reportages de correspondants à l'étranger: Frédéric Ojardias, Michael Peuker, Isabelle Cornaz, Maurine Mercier, Raphaël Grand

  • Chronique Futur antérieur: Didier Pradervand

  • Réalisation web et réseaux sociaux: Mathieu Henderson, Cécile Rais, Jérôme Zimmermann