Modifié le 31 janvier 2018 à 22:01

Le mois de janvier a été le plus doux depuis le début des mesures en 1864

Un arbre en fleurs près de la cathédrale de Lausanne.
Un arbre en fleur près de la cathédrale de Lausanne, photographié fin janvier 2018. [Dianel Aebersold - RTS]
Le mois de janvier 2018 aura été le plus doux depuis le début des mesures en 1864, a indiqué Météosuisse. Au niveau national, la température moyenne aura atteint 0,6 degré, soit légèrement plus que le record de 0,4 degré relevé en 2007.

Certains records régionaux ont même été largement dépassés, indique Météosuisse sur son site internet. A Genève, il a fait en moyenne 6,2 degrés durant ce premier mois de l'année 2018, soit 1,7 degré de plus que le précédent record de 4,5 degrés relevé en 1936.

A Sion, la température moyenne a été de 4 degrés. Le record précédent datait de janvier 2007 et s’élevait à 3 degrés. Ces hausses sont dues à des conditions dépressionnaires persistantes qui ont apporté un air doux et humide en provenance de l’Atlantique ou de la Méditerranée.

De la neige et du vent

Cet apport continu d’air humide a provoqué de grandes quantités de neige fraîche. A Davos (GR), le quatrième cumul mensuel le plus élevé depuis le début des mesures en 1931 a été enregistré avec 250 cm.

La tempête hivernale Burglind a localement engendré des vitesses de vent record comme au Pilate où une rafale à 195 km/h a été mesurée, effaçant le précédent record de 168 km/h relevé le 5 janvier 2012.

sey

Publié le 31 janvier 2018 à 20:24 - Modifié le 31 janvier 2018 à 22:01