Modifié le 31 janvier 2018 à 17:48

Le trajet des pendulaires toujours plus long pour se rendre au travail

30% des pendulaires empruntent les transports publics, dont 17% le train.
30% des pendulaires empruntent les transports publics, dont 17% le train. [Gabriele Putzu - keystone]
En 2016, 9 travailleurs suisses sur 10 étaient pendulaires, a communiqué mercredi l'Office fédéral de la statistique. Ceux-ci parcourent des distances toujours plus longues, majoritairement en voiture.

La Suisse comptait ainsi quelque 3,9 millions de pendulaires. Parmi eux, 71% travaillaient dans une commune différente de leur domicile, dont 20% dans un autre canton, dénombre l'Office fédéral de la statistique dans un communiqué mercredi.

Distance en augmentation

En 2016, les pendulaires traversaient en moyenne 14,8 kilomètres (un aller) pour se rendre sur leur lieu de travail. C'est 7% de plus qu'en 2010.

La majorité (52%) le faisaient en voiture contre 30% en transports publics (dont 17% en train). Près de 15% des pendulaires effectuaient le trajet à pied ou à vélo.

Il fallait en moyenne 30,3 minutes pour un aller simple domicile-travail, soit une heure de trajet quotidien.

 

Zurich et Bâle, cantons de travail

C'est le canton de Zurich qui comptait le plus de pendulaires entrants dans la ville, soit 88'000 de plus que les sortants. Le solde relatif de pendulaires était aussi nettement positif dans les cantons de Zoug (+34%), de Zurich (+13%) et de Genève (+11%).

Mouna Hussain

Publié le 31 janvier 2018 à 15:02 - Modifié le 31 janvier 2018 à 17:48