Modifié le 15 janvier 2018

Le nombre d'immigrés arrivés en Suisse a reculé l'an dernier

A la douane de Chiasso.
A la douane de Chiasso. [Gaetan Bally - Keystone]
Le nombre de personnes ayant immigré en Suisse a reculé l'année dernière. Environ 137'800 sont arrivées de janvier à décembre, ce qui correspond à une baisse de 4% par rapport à 2016.

C'est la quatrième année consécutive de baisse, a indiqué lundi le Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM). A fin 2017, la Suisse comptait 2,05 millions d'étrangers, soit 1,2% de plus qu'en 2016.

Au 31 décembre, 1,4 million de citoyens d’Etats membres de l’UE ou de l’AELE vivaient en Suisse (+1,1%). S'y ajoutaient près de 648'000 ressortissants d’Etats tiers (+1,4%).

Plus de Français, moins de Portugais

Les Italiens restent le groupe le plus important des étrangers de Suisse. Ils étaient 319'367 à fin décembre. Suivent les Allemands (305'785) et les Portugais (268'012).

Le nombre de ressortissants français a connu la plus forte progression (+4212 personnes). Les Portugais ont connu une évolution inverse, affichant le recul le plus marqué (−1509 personnes).

Comme les années précédentes, le principal motif d'immigration a été l'exercice d'une activité lucrative (près de 47% des cas). Le regroupement familial (31%) arrive en deuxième position.

>> Lire aussi: En 2017, les entrées irrégulières de migrants ont diminué en Suisse

ats/pym

Publié le 15 janvier 2018 - Modifié le 15 janvier 2018