Modifié le 06 janvier 2018

Le nouveau texte anti-immigration de l'UDC validé par la Chancellerie

Après l'initiative "contre l'immigration de masse", l'UDC lance une autre "pour une immigration modérée"
Après l'initiative "contre l'immigration de masse", l'UDC en lance une autre "pour une immigration modérée" [Jean-Christophe Bott - Keystone]
La Chancellerie fédérale a validé l'initiative "pour une immigration modérée" de l'UDC et de l'ASIN, a annoncé vendredi soir le président du parti Albert Rösti à la télévision alémanique SRF.

Le texte vise à mettre fin à la libre circulation des personnes avec l'UE. L'initiative (dite "de limitation") stipule que la Suisse règle de manière autonome son immigration. Si elle était acceptée par le peuple, le Conseil fédéral aurait un an pour négocier la fin de la libre circulation avec Bruxelles. Au cas où aucune solution ne serait trouvée, il faudrait dénoncer dans le mois qui suit les accords bilatéraux I, dont fait partie l'accord de libre circulation.

Répondre à la volonté du peuple

Pour la droite dure, la loi d'application de la première initiative contre l'immigration de masse, acceptée le 9 février 2014, ne répond pas fidèlement à la volonté du peuple. Avec cette deuxième initiative, le Conseil fédéral n'aurait plus aucun moyen d'esquiver une mise en oeuvre stricte.

La récolte de signatures devrait débuter le 16 janvier.

ats/lan

Publié le 05 janvier 2018 - Modifié le 06 janvier 2018