Modifié le 03 janvier 2018 à 09:56

Un postulat veut assouplir les pratiques pour exporter des armes

Le postultat de Roger Golay est un premier jalon pour déréguler les exportations d'armes.
La Confédération n’est-elle pas trop restrictive en matière d’exportation d’armes? La Matinale / 1 min. / le 03 janvier 2018
L'élu MCG Roger Golay a déposé un postulat pour savoir si la Confédération n'est pas plus restrictive que ses voisins européens dans sa réglementation de l'exportation d'armes. Le Genevois entend déréguler ce marché.

Les entreprises suisses actives dans l’armement, qui mènent également un lobbyisme actif pour élargir une nouvelle fois la liste des pays avec lesquels ils peuvent commercer, espèrent que la Confédération assouplira à nouveau sa pratique en matière d'exportation d'armes.

>> Lire à ce sujet: L'industrie de l'armement suisse veut exporter dans des pays en conflit interne

Les défenseurs de ce secteur économique sous la Coupole fédérale s'activent également, comme Roger Golay. L'élu a dans son viseur la France, qui commerce avec des pays du Golfe alors qu'ils sont en plein conflit. "Il faut savoir si on veut vraiment être les bons élèves et perdre des milliers d'emplois, alors que d'autres profitent de ces exportations pour leur économie."

>> Ecouter Roger Golay, interrogé dans La Matinale:

Roger Golay.
Anthony Anex - Keystone
La Matinale - Publié le 03 janvier 2018

Selon l'élu genevois, la Suisse se tire une balle dans le pied avec une régulation trop peu concurrentielle. Son postulat, qui sera traité lors d'une prochaine session, est un premier jalon, sur lequel il veut s'appuyer pour déréguler les exportations d'armes, une nouvelle fois après 2014.

"Cette demande me semble complètement indécente", rétorque la conseillère nationale écologiste genevoise Lisa Mazzone, qui estime qu'un tel assouplissement serait problématique pour un pays neutre.

>> Ecouter la réaction de Lisa Mazzone dans La Matinale:

La conseillère nationale Verte genevoise Lisa Mazzone.
Anthony Anex - Keystone
La Matinale - Publié le 03 janvier 2018

Thibaut Schaller/lgr

Publié le 03 janvier 2018 à 09:55 - Modifié le 03 janvier 2018 à 09:56