Modifié le 29 décembre 2017 à 13:19

Explosion des cas de rougeole en Suisse en 2017

Pour l'OMS, la méfiance à l'égard des vaccins menace la santé.
Une seringue contenant le vaccin contre la rougeole lors d'une vaccination à l'EPFL en mars 2009. [Laurent Gillieron - KEYSTONE]
L'année écoulée a vu les cas de rougeole augmenter en Suisse. Selon le dernier bulletin de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), 106 cas ont été recensés en 2017, contre 70 en 2016 et 30 en 2015.

"Nous avons échoué à éliminer la rougeole jusqu'en 2015, comme c'était notre objectif", déclare Mark Witschi, chef de la section Recommandations vaccinales à l'OFSP. Bien déterminée à éliminer la maladie, la Suisse ne se fixe désormais plus d'échéance précise.

Elle a pour la première fois en 2016 coupé les chaînes de contagion, et le pays ne compte désormais plus que des poussées sporadiques. "Mais les derniers mètres sont les plus difficiles", ajoute Mark Witschi.

Onze foyers responsables

Malgré cette hausse, le chiffre reste nettement inférieur à ceux des années 2000, où les autorités enregistraient encore entre 1000 et 2000 cas de contagion par an. En 2017, onze foyers situés dans neuf cantons sont responsables de 80% des cas.

L'an dernier, 17% des cas de rougeole annoncés ont conduit à une hospitalisation et 6% à une pneumonie. En outre, la maladie a tué pour la première fois depuis 2009: un jeune homme traité pour une leucémie et fortement immunodéprimé a été infecté et est décédé malgré le vaccin.

ats/jop

Publié le 29 décembre 2017 à 10:42 - Modifié le 29 décembre 2017 à 13:19

Objectif de vaccination pas atteint

L'objectif en matière de vaccination n'a pas non plus été atteint: 87% des enfants de 2 ans et 93% des jeunes de 16 ans ont actuellement reçu les deux doses contre la rougeole.

L'élimination totale de la maladie passe par la vaccination avec deux doses d'au moins 95% des enfants et des adultes nés après 1963.