Modifié le 14 décembre 2017 à 20:34

Le Parlement refuse d'accorder 370 millions à l'AVS dans le budget 2018

AVS: pas de moyens supplémentaires, provisions pour la dette
AVS: pas de moyens supplémentaires, provisions pour la dette 19h30 / 1 min. / le 14 décembre 2017
L'AVS ne recevra pas un supplément de 370 millions de francs dans le budget 2018 de la Confédération. Le Conseil des Etats a refusé jeudi cette proposition de la conférence de conciliation.

Cette somme, économisée suite au refus de la réforme des retraites PV2020 en votation au mois de septembre, servira à réduire la dette.

Jusqu'au dernier moment, les deux Chambres se sont livrées un bras de fer sur le montant de 442 millions économisé suite au vote populaire du 24 septembre. Le Conseil national voulait l'attribuer à l'AVS, tandis que la Chambre des cantons défendait une autre variante: deux tiers au fonds ferroviaire (295 millions) et un tiers à la réduction de la dette (147 millions).

Pas convaincus par le compromis

Le compromis de la conférence de conciliation n'a pas convaincu les sénateurs: le PLR et le PDC, soutenus par une partie de l'UDC, l'ont rejeté par 25 voix contre 16 et deux abstentions.

Les 442 millions serviront ainsi exclusivement à réduire la dette et le fonds ferroviaire ne touchera pas de supplément.

Le budget de la Confédération adopté présente ainsi un bénéfice de 295 millions de francs, pour des dépenses de 71,03 milliards et des recettes de 71,32 milliards. Avec un bénéfice structurel de 437 millions, le frein à l'endettement est ainsi clairement respecté.

>> Le suivi de la session d'hiver des Chambres fédérales: Le Conseil des Etats refuse d'allouer 370 millions à l'AVS dans le budget

ats/jvia

Publié le 14 décembre 2017 à 09:09 - Modifié le 14 décembre 2017 à 20:34