Modifié

La Suisse va accueillir 80 réfugiés retenus dans des camps en Libye

Des migrants au large des côtes italiennes début novembre. [Cesare Abbate - ANSA via AP/Keystone]
Des migrants au large des côtes italiennes début novembre. [Cesare Abbate - ANSA via AP/Keystone]
La Suisse accueillera d'ici la mi-2018 jusqu'à 80 réfugiés actuellement en Libye. Le Conseil fédéral a décidé vendredi de répondre positivement à une demande du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

Il s'agit d'une "mesure humanitaire urgente", a commenté la ministre de Justice et Police Simonetta Sommaruga devant la presse. Elle s'explique par la situation catastrophique qui règne actuellement en Libye.

De nombreuses personnes, parmi lesquelles des femmes, des enfants et des mineurs non accompagnés, y sont retenus dans des camps et des centres de détention inofficiels, où des cas de mauvais traitements, des tortures ou de violences sexuelles ont été constatés.

>> Lire aussi: "Des Libyens m'ont loué comme une machine", témoigne un migrant

Contrôles avant le voyage

Les réfugiés qui ont particulièrement besoin d'être protégés passeront par un camp de transit au Niger. Ils y subiront des contrôles, notamment de sécurité, avant de recevoir le feu vert à leur venue en Suisse, a précisé la conseillère fédérale. Les décisions seront aussi fondées sur l'âge, le sexe et l'existence d'éventuelles relations familiales sur sol helvétique.

Le HCR estime que 5000 personnes ayant particulièrement besoin d'être protégées doivent être évacuées de Libye.

ats/sey

Publié Modifié