Modifié

Le PDC valaisan Yannick Buttet visé par une plainte pour harcèlement

Le démocrate-chrétien valaisan Yannick Buttet. [Anthony Anex - Keystone]
Le PDC valaisan Yannick Buttet visé par une plainte pour harcèlement / La Matinale / 1 min. / le 30 novembre 2017
Une plainte pour harcèlement aurait été déposée contre le vice-président du PDC Yannick Buttet, selon le journal Le Temps. Le quotidien relaie également plusieurs témoignages sur ses comportements "inappropriés" à Berne.

Les faits remontent à la nuit du samedi 18 au dimanche 19 novembre dernier. Yannick Buttet a été interpellé dans le jardin d'une femme qui serait son ex-maîtresse. Le politicien PDC aurait appuyé avec insistance sur la sonnette de l'interphone. Les agents de la police communale de Sierre, appelés par la femme, ont mis la main sur le Valaisan alors qu'il tentait de se cacher dans le jardin.

Témoignages sur de multiples dérapages à Berne

Yannick Buttet ne conteste pas les faits mais l'existence de la plainte n'a pas été confirmée au journal par les autorités, qui refusent de s'exprimer.

Le Temps a aussi enquêté sur le comportement du politicien valaisan à Berne. Et plusieurs élues et journalistes dénoncent anonymement ses dérapages, évoquant des gestes déplacés et même des pulsions sexuelles incontrôlées. Mais aucune de ces personnes ne témoigne à visage découvert.

Excuses

Contacté par la RTS, Yannick Buttet dit dans un courriel "prendre conscience aujourd'hui" d'avoir eu "des gestes inappropriés" sous l'influence de l'alcool. Il présente ses excuses à toutes les personnes qu'il a pu blesser, à sa famille, et à ses soutiens.

L'élu PDC, connu notamment pour son combat en faveur du mariage traditionnel et contre l'union des couples gays, n'a pas souhaité s'exprimer sur son avenir politique au sein de son parti.

Thibaut Schaller/oang

Publié Modifié

"Pas de démission"

Dans une réaction au Matin jeudi, Yannick Buttet a indiqué qu'il n'envisageait pas de démissionner de son poste de conseiller national. "Je le ferai si je suis condamné", a souligné le conseiller national PDC valaisan et président de Collombey-Muraz.