Modifié

Jusqu'à 1600 personnes meurent de l'hépatite C chaque année en Suisse

Test de dépistage pour la Journée mondiale contre l'hépatite. [Alexandr Kryazhev / RIA Novosti / Sputnik - AFP]
Test de dépistage pour la Journée mondiale contre l'hépatite. [Alexandr Kryazhev / RIA Novosti / Sputnik - AFP]
Alors que 240 décès liés à l'hépatite C sont répertoriés annuellement en Suisse, des chercheurs ont établi que ce sont en réalité jusqu'à 1600 personnes qui meurent de ce virus chaque année dans le pays.

Dans leur étude relayée dimanche par la SonntagsZeitung, des chercheurs des universités de Berne, Genève et Zurich ont ajouté une estimation du nombre de décès dont le lien avec l'hépatite C n'a pas été établi ou des cas non rapportés aux autorités.

Au total, 40'000 personnes souffrent de la maladie, rappellent les scientifiques, mais seules deux personnes sur trois se savent infectées.

Plus de 70 millions de porteurs dans le monde

A l’échelle mondiale, environ 71 millions d’individus sont porteurs de l’hépatite C et près de 400'000 en meurent chaque année, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

En cas d'infection, le virus provoque une inflammation du foie, suivie souvent par une cirrhose et un cancer. Les modes d’infection les plus fréquents, selon l'OMS, résultent de l’exposition à de petites quantités de sang, se produisant notamment lors de la consommation de drogues injectables et de la transfusion de sang.

Actuellement, il n’existe pas de vaccin contre l’hépatite C, mais la recherche se poursuit.

hend

Publié Modifié