Modifié

Jean Christophe Schwaab quitte le Parlement pour des raisons familiales

Le retrait de Jean Christophe Schwaab met les proches aidants en lumière [RTS]
Le retrait de Jean Christophe Schwaab met les proches aidants en lumière / 19h30 / 2 min. / le 2 novembre 2017
Jean Christophe Schwaab quitte le Parlement fédéral. Ce docteur en droit de 38 ans abandonne la scène politique pour passer plus de temps avec son fils aîné qui souffre d'un trouble du développement.

Jean Christophe Schwaab, fils de l’ancien conseiller d’Etat vaudois Jean-Jacques Schwaab, aura passé six ans sous la coupole à Berne après un parcours syndical comme secrétaire central de l’Union syndicale suisse. Ardent défenseur de la transparence en politique, il est l'un des rares élus à avoir publié la liste de ses indemnités parlementaires.

En 2012, fraîchement élu, il s’est fait connaître au moment du conflit fiscal avec les Etats-Unis, alors que la Suisse était sous pression de Washington. Il a défendu les intérêts des employés de banque, dont les noms avaient été transmis à la justice américaine.

Un retour pas exclu

Il a été président ces deux dernières années de la commission des affaires juridiques, un poste en vue étant donné que des dossiers importants comme le mariage pour tous y sont préparés.

Le socialiste quitte Berne mais n'exclut pas de revenir un jour sur la scène fédérale. Il conserve son poste de municipal de la commune de Bourg-en-Lavaux.

Pietro Bugnon/ruff

Publié Modifié